• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un réseau wi-fi associatif pour éviter les zones blanches numériques en Limousin

En Limousin il reste encore des zones où les habitants n'ont pas accès à l'internet à haut débit.
Pour éviter cette fracture numérique, une association leur propose une solution qui fonctionne grâce à des micro-réseaux locaux de re-distribution du signal internet.  

Par Pascal Coussy

Pour le syndicat mixte DORSAL chargé d'équiper la région en internet à haut débit, là où l'ADSL, le câble, la fibre optique ou le Wi-Max ne fonctionne pas, il reste toujours la solution de l'internet par satellite.

Mais certains usagers de ce système estiment qu'il est cher et peu efficace.

Alors l'Association Vienne-Glane Haut Débit Solidaire propose d'équiper les "zones blanches" numériques de la région en micro-réseaux de redistribution de l'internet à haut-débit. Depuis un point de réception central, des relais transmettent le signal de maison en maison dans un village ou un quartier.

Apparemment cela fonctionne bien. Aujourd'hui près de 400 personnes sont équipées dans 14 communes pour un coût de 10 euros par mois.

VIDEO :
. reportage Cécile Descubes, Samuel Chassaigne
. intervenants : Yan Pamboutzoglou: Directeur syndicat mixte DORSAL; Robert Frugier: habitant de Verlhiac; Benoît Brulin: Vice-président association Vienne-Glane Haut Débit Solidaire; Fabrice Ternet: entreprise de dératisation- désinsectisation; Philippe Fay: habitant village de Verlhiac 

Réseau haut-débit internet associatif en Limousin

 

Sur le même sujet

Un hippopotame pygmée en Dordogne

Les + Lus