Le projet de LGV entre Poitiers et Limoges en débat sur France 3 Poitou-Charentes et Limousin avant le lancement de l'enquête d'utilité publique

© MAXPPP. Photo d'illustration
© MAXPPP. Photo d'illustration

Cela fait presque dix ans maintenant que l'idée d'une ligne ferroviaire à grande vitesse a été lancée. 2013 sera une année décisive pour savoir si ce projet sera réalisé. La procédure d'enquête d'utilité publique a été lancée. Elle pourrait être réalisée au plus tôt au mois de juin prochain.

Par Christine Hinckel

Si cette LGV est réalisée, il sera alors possible de relier Poitiers et Limoges en 35 minutes en TGV alors qu'actuellement il faut 1h40 en TER et près de deux heures par la route en empruntant la RN 147 dangereuse et surchargée de camions. 110 kilomètres de voies seront construits pour un coût total estimé aujourd'hui à 1,7 milliard d'euros.
Ce nouveau barreau entre les deux villes permettrait de se connecter à la ligne Sud Europe Atlantique entre Paris et Bordeaux au sud de Poitiers dans une zone située entre Iteuil et Vivonne. La ligne traverserait le sud de la Vienne en suivant le tracé de la RN 147.
Dans la vidéo, Fabrice Bidault nous explique les détails et l'historique du projet:
le projet de LGV Poitiers /Limoges


Les étapes de l'enquête d'utilité publique

Une étape importante a été franchie en ce début d'année 2013 avec la décision de lancer l'enquête d'utilité publique. La procédure administrative n'en est qu'à ses débuts et s'annonce longue. Le projet est coordonné par le préfet du Limousin.
Cette enquête va permettre à tous dans les deux régions de donner leur avis, citoyens, riverains et élus confondus. Elle devrait débuter au plus tôt au mois de juin prochain. Ensuite, le projet devra encore recueillir de nombreux avis favorables avant d'être validé par le gouvernement.
Un gouvernement qui ne s'est pas encore prononcé clairement. La commission 21 est chargée de hiérarchiser au niveau national les investissements concernant les grandes infrastructures routières et ferroviaires. Elle doit rendre son avis avant l'été. Qu'adviendra-t'il alors du barreau Poitiers/Limoges? Les élus limousins comptent sur le soutien de François Hollande, ancien élu de Corrèze; pour faire pencher la balance en leur faveur.
Dans la vidéo, Sandrine Leclère nous détaille les étapes de l'enquête d'utilité publique:
l'enquête d'utilité publique LGV Poitiers/Limoges


De nombreuses oppositions dans la Vienne


Si le projet est plutôt majoritairement bien accueilli en Limousin, il en va tout autrement en Poitou-Charentes.
En Limousin, les partisans de cette LGV y voient une possiblité de désenclaver la région. Seuls certains élus de la Creuse et les écologistes y sont opposés et prônent l'amélioration de la ligne existante entre Paris et Toulouse (POLT).
En Poitou-Charentes, ce projet est souvent jugé inutile, trop coûteux et entraînant d'importantes nuisances sans retour de réels bénéfices. 
Deux députés de la Vienne sur quatre sont contre, dont Jean-Michel Clément, l'élu PS du sud de la Vienne, la région concernée par le tracé de la future ligne.
Alain Claeys, le député-maire PS de Poitiers,
est l'un des rares dans la région à défendre ouvertement le projet. Il y voit entre autre une possiblité d'accroître le rôle de la gare de Poitiers.
Le Conseil Général de la Vienne s'est prononcé contre en souhaitant l'amélioration de la liaison routière.
Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, ne se prononce pas ouvertement contre mais affirme que la Région ne participera pas au financement et prône la modernisation de la liaison TER entre les deux capitales régionales.
Enfin, Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne, qui avait pourtant lancé le projet en 2004 à la demande de Jacques Chirac, n'accepte aujourd'hui de le soutenir qu'à la condition qu'une gare soit construite dans le sud de la Vienne.
Dans la vidéo, Sandrine Leclère revient sur les positions des principaux responsables politiques:
oppositions à la lGV Poitiers/Limoges dans la Vienne







Samedi 23 Mars. LGV: France 3 Poitou-Charentes et France 3 Limousin organisent le débat !

Les rédactions se mobilisent et proposent une programmation exceptionnelle le samedi 23 mars avec deux émissions présentées et animées par Xavier Riboulet, rédacteur en chef de France 3 Limousin et Fabrice Bidault, journaliste de France 3 Poitou-Charentes.

        - à 11H30  : La Voix Est Libre
Fabrice Bidault, journaliste à France 3 Poitou-Charentes  et Xavier Riboulet, rédacteur en chef de France 3 Limousin  reçoivent Alain Claeys, député-maire PS de Poitiers et Alain Rodet, député-maire PS de  Limoges.

        - à 15H25 - Emission spéciale La Voix Est Libre Hors Série : « LGV Limoges-Poitiers, stop ou encore ! »
Durant 52 minutes  Xavier Riboulet et Fabrice Bidault réunissent de nombreux invités du monde politique, économique et associatif, venus du Limousin et du Poitou-Charentes pour débattre autour du thème sensible de la LGV Limoges/Poitiers qui s’inscrit dans un contexte très tendu : Marie Françoise Pérol-Dumont, Alain Rodet, Jean-Pierre Audy, Jean Marc Pouzols, Guillaume de Russé, Nicolas Bourmeyster, Jean Pierre Limousin, Gérard Vandenbroucke, Yvan Tricard, Alain Bertrand, Jean Daniel, Didier Tescher, Laurent Daulny, André Pamboutzoglou, Bertrand Giraud …..

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus