Cet article date de plus de 8 ans

Un laboratoire de Bordeaux sollicité pour l'analyse des eaux minérales.

Depuis hier, lundi, une revue de défense des consommateurs a publié les résultats d'une analyse des eaux minérales, elle provoque l'émotion parmi la corporation des producteurs d'eaux minérales.
© AFP PHOTO THOMAS COEX
L'analyse a été pratiquée à la demande de la revue 60 millions de consommateurs et l'association France Libertés. Il en ressort la présence de traces de pesticides, médicaments dans près de dix bouteilles parmi les 47 de l'échantillon représentant la plus part des produits du marché. Devant ces résultats, connaissant l'analyse en cours, la Chambre syndicale a mandaté un laboratoire indépendant de procéder à ce même type d'analyse. Ce laboratoire indépendant est basé au sein de l'Université de Bordeaux 1, il  appartient à d'un des laboratoires du Centre National de Recherches Scientifiques. Ces analyses ont valeur de contre expertise pour le commanditaire de travail de recherche. Il en ressort l'absence de ces fameuses traces de différents produits mis en valeur par l'enquête de 60 millions de consommateurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société consommation