Et si on allait compter les hirondelles avec la LPO. Comme le printemps, elle se font attendre.

Les hirondelles sont de moins en moins nombreuses à nicher sous nos toitures. / © France 3
Les hirondelles sont de moins en moins nombreuses à nicher sous nos toitures. / © France 3

La Ligue de Protection des Oiseaux  invite les habitants de Charente-Maritime à compter les hirondelles en cette fin de printemps. Une enquête nationale qui permet de suivre l'évolution de la population dans notre région.

Par Christine Hinckel

L'an dernier, 82 personnes s'étaient portées bénévoles, elles avaient compté 2800 nids en Charente-Maritime. L'enquête se déroule sur deux ans et vise à évaluer les populations d'hirondelles nichant sous les fenêtres. Elles sont en forte baisse ces dernières années.
Depuis 1989, leur nombre a baissé de 41%.
Cette année, la météo de ce printemps particulièrement détestable est un élément d'explication mais l'action de l'homme est aussi en cause.
L'évolution de notre mode de vie contribue à la disparition des hirondelles. L'utilisation intensive des pesticides et la suppression des zones humides font disparaître leur nourriture et bien entendu, il y a la destruction intentionnelle des nids par les particuliers.

Un site internet regroupe toutes les informations recueillies par la LPO: http://www.enquete-hirondelles.fr/

Le reportage avec la LPO en Charente-Maritime de Laurence Couvrand et Marc Millet
DMCloud:72105
Le comptage des nids d'hirondelles avec la LPO
Reportage de Laurence Couvrand et Marc Millet





Sur le même sujet

Les + Lus