• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Grève SNCF : attention seul 1 train sur 3 circule

 4 trains sur 10 sont prévus sur les lignes TGV et TER jeudi 13 juin 2013
4 trains sur 10 sont prévus sur les lignes TGV et TER jeudi 13 juin 2013

Dans le cadre du mouvement de grève nationale interprofessionnelle, la circulation des trains sera perturbée ce jeudi et jusqu'à vendredi 8h00. Seul un train sur trois, en moyenne, devrait circuler. Un sur trois également en intercités de jour. Pensez à vous renseigner.

Par C.B. et AFP

Dans un communiqué la SNCF fait savoir que le trafic sera perturbé et qu'il vaut mieux se renseigner si vous devez circuler ce jeudi 13 Juin.
  • sur son site internet
  • par téléphone pour les grandes lignes 0 805 90 36 35, pour le trafic des TER 0800 835 971
Quatre trains sur dix en moyenne circulent aujourd'hui en France sur les lignes TGV et TER. 1 sur 3 en Moyenne en Aquitaine.
DMCloud:77097
Grève SNCF 13 juin 2013

Consultez le document pour voir les trains qui devraient circuler aujourd'hui
Ce contenu n'est plus disponible


La grève des cheminots

Le mouvement, à l'appel des syndicats CGT, CFDT, Unsa, SUD Rail, FO et First, a commencé mercredi à 19H00 et devrait prendre fin vendredi à 08H00. Les cheminots sont donc en grève ce jeudi pour protester contre la réforme ferroviaire. Les syndicats estiment qu'une "réforme est nécessaire" mais celle du gouvernement est "plus faite pour répondre aux exigences libérales de Bruxelles que pour réunifier", a estimé Gilbert Garrel, secrétaire général de la CGT cheminots.
Les syndicats s'inquiètent aussi du projet de créer trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) qui, selon eux, laisse la porte ouverte à un éclatement du système ferroviaire. 

La direction

"Sans cette réforme, le système français irait dans le mur", a pour sa part déclaré le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, en expliquant que la réunion de la SNCF et de Réseau ferré de France (RFF), qui gère l'infrastructure, doit "permettre de gagner considérablement en efficacité".

L'emploi

Outre la réforme, les syndicats protestent aussi contre les suppressions d'emplois. M. Garrel souligne que la SNCF a perdu "10.000 cheminots en cinq ans". "Guillaume Pepy disait qu'il allait stabiliser les effectifs, mais
dans les faits, il supprime encore 2.000 cheminots en 2013
", a-t-il ajouté. Le mouvement porte aussi sur les salaires. "Alors que les négociations salariales commencent vendredi, on nous prévient déjà que cela va être un gel", déplore Gilbert Garrel.

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus