Angoulême : des écoliers barbouillés de crème-dessert par les surveillants d'une cantine

La scène s'est produite le dernier jour de l'année scolaire, alors que des élèves du primaire déjeunaient dans leur cantine. Un chahut difficile à maîtriser et des surveillants irrités qui utilisent des crèmes-desserts pour tartiner les joues de certains élèves.

Dernier jour d'école agité à l'école René Défarge d'Angoulême (16)
Dernier jour d'école agité à l'école René Défarge d'Angoulême (16) © Google Street View
Cet incident a mis en émoi les cadres de direction de l'école primaire René Défarge. Ils ont eux-mêmes alerté les services de l'Education de la mairie d'Angoulême pour leur indiquer les circonstances de cet incident qui s'est produit vendredi dernier, le jour où l'école fermait ses portes pour les vacances d'été.

Un chahut à la cantine qui semble difficile à maîtriser et 4 agents affectés à la surveillance se fâchent, au point de barbouiller de crème-dessert certains enfants.
Inadmissible, pour les services de l'Education d'Angoulême, qui, tout en minimisant la portée de l'incident, doivent recevoir les agents incriminés pour une explication dans les jours qui viennent afin de recueillir les points de vue sur des faits inhabituels.

Au micro de Bruno Pillet et Cécile Landais, les explications de Thierry Darrigrand, le Directeur Général des Services de la mairie d'Angoulême.

Angoulême : des écoliers barbouillés de crème-dessert par les surveillants d'une cantine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation