Biarritz en danger, l'UBB en quête d'un exploit, mission impossible pour Bayonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Morin .

Bon dernier du championnat avec quatre points de retard, le B.O n'aura pas droit à l'erreur à Aguileira contre Grenoble. Face à un Racing en rodage, Bordeaux-Bègles se prend à rêver. Quant à Bayonne qui se rend à Toulon, il faudrait un miracle pour ramener un point de bonus.

- Biarritz (14ème)- Grenoble (11ème).
Ce n'est pas encore le match de la dernière chance mais cela y ressemble un peu. Avec une seule victoire en six journées de championnat, Biarritz effectue un début de saison catastrophique. Face à un promu comme Grenoble en forme, trois victoires et trois défaites, la pression sera énorme sur les épaules des rouges et blancs. Un nouvel échec plongerait un peu plus le club dans la tourmente. " Tout le monde nous voit déjà en Pro D2. A nous de montrer qu'il n'en est rien" estime le trois quart international biarrot Damien Traille.

- Racing Métro (8ème)- Bordeaux-Bègles ( 9ème).
Le président L.aurent Marti estime que le début de saison de son équipe est " juste correct". Pourtant l'UBB effectue un meilleur début de parcours que la saison dernière où il avait toujours navigué dans des eaux dangereuses avant de sauver sa peau dans l'élite au printemps. Avec trois victoires, dont deux contre deux grosses écuries Toulouse et Castres, pour trois défaites, le bilan est équilibré. Le succès bonifié contre Oyonnax (38-10) et les prolongations de contrat de ses cadres Talebula, Le Bourhis et Rey offrent beaucoup de confiance aux girondins. Mais ils auront très fort à faire car le Racing est un très sérieux prétendant au titre, même si l'équipe parisienne, largement renouvelée à l'intersaison, a encore besoin de temps avant de tourner à plein régime.

- Toulon (2ème)-Bayonne (12ème).
Comme le Racing, Toulon est encore en rodage. Avec trois victoires, pour un nul et deux défaites, les coéquipiers de Jonny Wilkinson n'impressionnent pas à chaque sortie. Mais la puissance de feu du champion d'Europe en titre est énorme. Bayonne, balayée à Clermont 55-0 lors de la semaine à trois matchs avec une formation remaniée, n'aura qu'un seul véritable objectif: éviter la punition. Car il y a un monde d'écart entre les deux clubs. De plus, les Bayonnais restent sur une défaite à domicile contre le Racing qui a fait très mal aux ambitions du club.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité