Mémoire des génocides : Ida Grinspan rencontre les écoliers de Sompt (79)

C'était hier la "Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité". A Sompt, dans les Deux-Sèvres, Ida Grinspan a évoqué son expérience d'internement dans les camps nazis. Depuis, elle lutte infatigablement contre toutes les formes de racisme.

Ida Grinspan, déportée dans les camps nazis, continue inlassablement à raconter l'enfer du camp d'Auschwitz.
Ida Grinspan, déportée dans les camps nazis, continue inlassablement à raconter l'enfer du camp d'Auschwitz. © Laurent Gautier (Francetv)

Tout ce que je sais, c'est qu'on m'arrête alors que je n'ai rien fait, uniquement parce que je suis juive. J'ai pas pleuré. Je suis terrifiée, bien sûr, mais je garde ma peur pour moi. Pas question de leur faire cadeau de mes larmes" 
Ida Grinspan

 

 

 

Ida Grinspan s'est retrouvée dans l'école deux-sévrienne qui porte son nom et où elle avait été scolarisée quelques années. Le 27 janvier est la date symbolique correspondant à l'anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau. La rescapée des camps nazis était invitée à venir parler aux élèves.

Un témoignage où elle raconte sa déportation, son voyage en train, tassée avec les autres, sans eau et avec une simple cuve pour seau hygiénique. A 84 ans, Ida Grinspan ne lâche rien. Son énergie à décrire l'horreur des camps est intacte et son combat contre toutes les formes de racisme sans faille.


Jérôme Vilain et Laurent Gautier ont assisté à cet échange avec des élèves souvent impressionnés.

Mémoire des génocides : Ida Grispan rencontre les écoliers de Sompt (79)




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire témoignage