Inquiétude des élèves infirmiers: leurs stages sont suspendus

La baisse de la prise en charge des patients dans le privé provoque la colère des directeurs de cliniques, alors en guise de mesure de rétorsion, ils refusent de recevoir les élèves infirmiers en stage à compter du premier Mars.
 

Hier à Niort les élèves infirmiers ont protesté contre les mesures de suspension de stages
Hier à Niort les élèves infirmiers ont protesté contre les mesures de suspension de stages © crédit photo: Lucie Cousin
A Niort, les étudiants à l'Institut de formation en soins infirmiers se sentent pris en otage. Hier ils se sont mobilisés et rassemblés pour faire connaître leur mécontentement. Ils attendent des solutions concrètes. Le mouvement est national depuis que la Fédération de l'hospitalisation privée a annoncé la suspension des stages.

Dans leur cursus d'études, la moitié de leur temps est consacré aux stages en milieu professionnel. La suspension des stages, mesure de rétorsion vis-à-vis du gouvernement prise par les établissements hospitaliers privés pénalisent les étudiants. Les difficultés financières des établissements privés seraient à l'origine de cette mesure. 
Reportage de Myriam Elguess et Stéphane Bourin.

eleves infirmiers



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé