Suspicion d'un cas de tuberculose sur une vache en Corrèze : la FDSEA réagit

Le syndicat agricole de Corrèze souhaite que des mesures soient prises par les pouvoirs publics afin que la maladie, si elle est avérée, ne s'étende pas à d'autres bovins.  

Un cas de tuberculose bovine suspecté en Corrèze
Un cas de tuberculose bovine suspecté en Corrèze © Photo d'illustration/Archives
Pour éviter la prolifération, la FDSEA de la Corrèze demande que les animaux sauvages autour des foyers de tuberculose soient prélevés afin de déterminer s'ils sont porteurs de la maladie.


Pour le moment, la région est épargnée, mais si le Limousin perd sa qualification "indemne", il pourrait perdre également des marchés à l'exportation, alors que la situation économique est déjà tendue. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé agriculture