• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La visite intégrale du village d'Oradour-sur-Glane par Robert Hébras, survivant du massacre

Il y a 70 ans, le village d'Oradour était rayé de la carte par les Nazis qui ont tué 642 civils. Depuis des années, Robert Hébras, survivant de la tuerie, n'a de cesse de faire visiter les ruines restées en l'état sur décision du Général de Gaulle. Nous vous ici livrons ici son témoignage intégral.

Par Franck Petit

A chaque visite, son témoignage est empreint d'une grande simplicité et de beaucoup d'émotion. Personne ne peut rester insensible au récit de Robert Hébras. 
Le 10 Juin 1944 à 14h00, les habitants du village ont été rassemblés sur la place principale par les SS de la division Das Reich. Les femmes et enfants ont été séparés des hommes et conduits dans l'église pour y être tués. 
Les hommes ont été emmenés dans des granges où ils ont été fusillé.
Pourquoi le village d'Oradour a t-il été choisi par les Nazis. Personne n'est aujourd'hui en mesure de répondre avec certitude à cette question. Les militaires Allemands avaient semble t-il pour objectif de terroriser la population pour qu'elle ne tente pas de s'allier à la résistance, quelques jours après le débarquement Allié en Normandie.
Dans cette vidéo, Robert Hébras nous conduit sur le champ de foire, dans l'église, puis aux abords de la grande Laudy d'où il est parvenu à s'échapper.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus