Venez à l'île de Ré...oui mais en bus électrique !

Depuis le 1er janvier 2012, l'écotaxe est en place pour franchir le pont de Ré et accéder à l'île et depuis deux ans, l'offre de transports en commun écologiques ne cesse de s'accroître. A partir de cet été, les bus électriques permettent désormais de se déplacer sur toute l'île.

Le pont de l'île de Ré
Le pont de l'île de Ré © Maxppp
L'an dernier 50 000 voyageurs avaient déjà emprunté les navettes électriques allant jusqu'à Sablanceaux pour relier l'île au continent. Cette année et pendant les deux mois d'été, 12 véhicules électriques de RespiRé stationnés à l'arrivée de la navette permettent désormais de se déplacer pour aller à la plage ou dans les villages. Le trajet est à un euro.
En augmentant leur offre de transports "verts", les collectivités locales ( Conseil Général et Communautés de communes) espèrent ainsi inciter les touristes à laisser leurs voitures sur le continent et même à effectuer tout le trajet depuis la gare de la Rochelle en transport en commun. Chaque été, pas moins de 740 000 véhicules affluent sur l'île de Ré avec les nuisances que chacun connaît.

Plus d'informations dans le reportage de Pierre Lahaye et Joël Bouchon. Interviews de Dominique Bussereau, président du Conseil Général de Charente-Maritime et de Lionel Quillet, président de la communauté de communes de l'île de Ré.
durée de la vidéo: 01 min 36
Transports en commun électriques sur l'île de Ré


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun