• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Cerizay (79) : beaucoup de monde à l'ouverture de la vente aux enchères chez Mia Electric

Il y avait du monde ce matin chez Mia Electric pour la vente d'une centaine de lots de mobilier de bureau. / © F. Cartaud, FTV
Il y avait du monde ce matin chez Mia Electric pour la vente d'une centaine de lots de mobilier de bureau. / © F. Cartaud, FTV

Chez Mia Electric placée en liquidation judiciaire, tout doit trouver preneur en 48 heures. Ce matin, 300 personnes ont assisté à l'ouverture de la vente; parmi lesquelles, des émissaires de Michèle Boos, l’ex-patronne de l’entreprise désormais à la tête d'une nouvelle usine en Vendée. 

Par Elodie Gerard

La vente des actifs de l'ex-entreprise Mia Electric, placée en liquidation judiciaire a donc débuté ce mercredi matin à Cerizay (Deux-Sèvres).
Jusqu'à demain soir, tout doit trouver preneur : pièces détachées,  mobilier ainsi qu'une soixantaine de voitures. 

Ce matin, plusieurs centaines de curieux ou acheteurs potentiels ont assisté aux premiers coups de marteaux.  Dans la foule, il y avait notamment des anciens salariés de Mia venus assister au démantèlement de ce qui fut leur outil de travail. Notre équipe de reportage a aussi croisé, parmi les acheteurs potentiels, des représentants de Mia Génération, la société appartenant à Michèle Boos, l'ex-dirigeante de l'entreprise en liquidation. 

Voyez le reportage de Fredéric Cartaud et Laurence Couvrand (intervenant: Maître Gaël Biard, commissaire-priseur) 
Mia vendue aux enchères

A lire aussi

Sur le même sujet

La bicok, la micro-maison landaise qui a tout d'une grande

Les + Lus