• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ferme des 1000 vaches : une délégation limousine est présente devant le tribunal d'Amiens

Une délégation de la confédération paysanne ( et amis), des Amis de la Terre, et d'Attac, en déplacement à Amiens, devant le tribunal, 28-10-2014 / © D.R.
Une délégation de la confédération paysanne ( et amis), des Amis de la Terre, et d'Attac, en déplacement à Amiens, devant le tribunal, 28-10-2014 / © D.R.

Cette nuit une cinquantaine de membres de la Confédération paysanne et amis, des Amis de la Terre, et d'Attac ont pris un bus à Limoges pour se rendre à Amiens. La délégation soutient les neuf militants de la Confédération paysanne jugés pour dégradations contre la ferme des 1000 vaches en mai 2014

Par Christian Bélingard

Les neuf prévenus --six hommes et trois femmes-- sont poursuivis pour dégradation en réunion, incitation à la dégradation en réunion, vol, recel, ou encore refus de prélèvement ADN, à la suite de deux actions de la Confédération paysanne sur le chantier de la ferme des 1.000 vaches, à Drucat-Le Plessiel, près d'Abbeville
(Somme).

Pour Martine Laplante, membre de l'association "les Amis de la Terre" ( Limoges), présente depuis ce matin devant le palais de Justice d'Amiens, " le traitement des militants de la Confédération Paysanne en justice est inéquitable en comparaison avec les dégradations commises à Morlaix (incendie du centre des Impôts, 20 septembre 2014, impliquant cette fois des militantss de la FNSEA qui n'ont pas été "reconnus" ). 

Autre raison de cette mobilisation à Amiens: le combat contre l'agriculture industrielle:

"La ferme usine ne correspond pas à ce que veulent les Français qui recherchent une alimentation de qualité" a notament déclaré Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne qui figure parmi les prévenus.



Sur le même sujet

Brasserie Mira à La Teste

Les + Lus