Le Futuroscope a retrouvé sa Boule, tout en dentelle

Un quart d'heure et le tour est joué, le Futuroscope a retrouvé ce matin, mardi 18 novembre 2014, son emblématique boule, symbole du parc. La pose représente une véritable prouesse technique puisque la boule qui pèse 38 tonnes a été soulevée et posée en une seule fois par une grue de 700 tonnes.

La Boule est, depuis sa création,  l'emblème du Futuroscope, elle avait été construite en 1985 sur le premier pavillon du parc et représentait un soleil couchant.
Le mois prochain, le 11 décembre précisément, cela fera trente ans que la construction du Pavillon du Futuroscope a commencé au milieu des plaines entourant Poitiers.


La Boule version 2014

Depuis cette époque, la Boule symbolisait le parc mais au fil des ans, sa structure avait vieilli. La décision de la déconstruire et de la remplacer a été prise en 2012. Deux ans après, une nouvelle Boule revient avec un look très différent.
La Boule version 2014 ressemble à une grosse sphère de dentelle qui permettra, à partir du 20 décembre, des mises en scènes nocturnes avec des jeux de lumière et de brume.

La Boule de 2014 a été conçue par l'architecte Denis Laming qui a réalisé tous les pavillons du Futuroscope. Pour l'architecte, le Pavillon du Futuroscope symbolise un soleil levant sur un monde en mutation.  Ce pavillon devenu Cité du Numérique en 2003 deviendra en février prochain, l'Arena Fun Xpériences et proposera des animations autour du sport et de la technologie.


Reportage d'Elodie Gérard et Elouen Martin


Près de 200 personnes ont assisté ce matin à la pose de cette nouvelle Boule sur le site du Futuroscope. Un évènement que l'on pouvait aussi suivre sur Twitter. Un hastag spécial, #RetourDeLaBoule, a été créé pour l'occasion.

 

La Boule en chiffre
  • Poids de la structure métallique de la  Boule : 38 tonnes
  • Poids de la grue pour la soulever : 700 tonnes
  • Coût de l'opération : 700 000 euros