Une soixantaine de salariés du fabricant de chaussures de luxe Weston à Limoges a cessé le travail pendant deux heures

A l'origine de ce débrayage : une protestation des salariés contre la proposition de la direction au sujet de la revalorisation des salaires. 

Une soixantaine de salariés de Weston à Limoges a débrayé pendant deux heures ce matin
Une soixantaine de salariés de Weston à Limoges a débrayé pendant deux heures ce matin
Une soixantaine de salariés sur 203 a cessé le travail ce matin de 9 h 30 à 11 h 30. 


En cause : les négociations salariales annuelles qui ont commencé au début du mois. Selon FO, la direction a proposé aux salariés une augmentation annuelle de 1% contre 2% en 2012 et 1,8% en 2013. Les salariés refusent. Ils réclament 3,5% de hausse et une prime d'ancienneté.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève social économie