Cet article date de plus de 6 ans

Les Agenais ont conquis leur graal et montent en Top 14

Victoire d'Agen 16 à 15 contre Mont-de-Marsan. Après Pau qui a déjà validé son ticket pour le Top 14, une autre équipe d’Aquitaine jouera la saison prochaine dans l’élite : celle du SU Agen. Mais les Landais  y ont cru jusqu'au bout.
Les Landais, à leur coeur défendant, étaient les favoris du match mais comme les Agenais, ce sont des habitués de cette dernière marche vers le Top 14.
Les Lot-et-Garonnais étaient déjà la bête noire des Landais car Agen s’était imposé à deux reprises face à Mont-de-Marsan.

Agen retrouvera donc le Top 14 la saison prochaine, deux ans après sa descente, grâce à son succès en finale d'accession face à Mont-de-Marsan (16-15), dimanche au stade Ernest-Wallon de Toulouse. Le SU Agen va, comme la section paloise rejoindre l'élite du rugby.

Ecoutez le résumé du match par Nicolas Morin. 

Agen bat Mont-de-Marsan 16 à 15


Agen était cette fois au rendez-vous

Agen a retenu la leçon. Défait l'an dernier par La Rochelle (22-31) sur la dernière marche menant au Top 14, le SUA, auteur d'un exploit en
demi-finale face à Perpignan à Aimé-Giral (32-32, 4 essais à 2), n'a pas tremblé cette fois.

Ce fut pourtant tendu jusqu'au bout et cette transformation de la gagne pour les Landais manquée par Emmanuel Saubusse deux minutes avant le terme de la rencontre.
Déjà vainqueurs deux fois cette saison de Mont-de-Marsan, les hommes de Mathieu Blin auront eu le mental pour ne pas perdre la seule confrontation de la saison qui comptait vraiment face aux Montois, deuxièmes de la saison régulière.

Car si Agen a raté la dernière marche la saison dernière, le Stade Montois a lui remporté ses deux dernières finales en 2008 contre le Racing (32-23) et en 2012 face à Pau (29-20).

Les Landais n'ont pas démérité

Débarqués à l'échauffement coiffés d'un béret, les Landais, huitième budget de Pro D2, se sont mis dans la peau du "petit" face au grand Agen, octuple champion de France et quatrième club le plus riche de la division, et tenté crânement leur chance jusqu'au bout.
Les hommes de Christophe Laussucq et David Auradou ont d'ailleurs été les premiers à franchir la ligne.

Face à des Agenais, maîtres du ballon, ils se sont appuyés sur leurs grosses forces: une défense hermétique et une conquête solide. Et c'est justement après une mêlée à quelques mètres de la ligne qu'est venu le premier essai landais (14e), signé par le troisième ligne Yann Brethous, servi par Julien Cabannes. 

Mais Agen a su revenir, en s'appuyant sur sa domination pour récolter des pénalités et recoller au score à la pause (7-6) grâce à deux
coups de pied de Burton Francis entre les perches (21e, 31e).

Un essai au retour du vestiaire de l'ailier agenais Taylor Paris (45e), après une percée de Francis, donnait l'avantage au SUA (13-10) et mettait un peu de fureur dans un match jusque-là assez terne.

Déterminés à renverser la tendance, les Montois, menés 16-10, reprenaient les commandes de la rencontre dans le dernier quart d'heure et campaient dans le camp agenais jusqu'à l'essai de Mirande en coin (78), validé après arbitrage vidéo, après un essai refusé deux minutes plus tôt à Bost.
Mais Saubusse manque la transformation... Score final 15 à 16 pour les Agenais : la fête sera belle ce soir en Lot-et-Garonne...
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pro d2 rugby sport