• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Trois noyades le week-end dernier en Poitou-Charentes, la prudence doit s'imposer

© Maxppp
© Maxppp

Trois personnes sont mortes noyées entre vendredi et samedi dans la Vienne et la  Charente-Maritime, des drames qui souvent pourraient être évités.

Par Sophie Goux

Un mort vendredi soir sur la plage de la Grance Conche à Royan, un autre samedi sur le plan d'eau de Saint-Cyr dans la Vienne, et encore un le même jour en soirée à Angoulins. Le week-end a été particulièrement meurtrier. L'affluence au bord de l'eau et la période estivale favorisent ce genre de drames.
 


Il existe pourtant des précautions simples qui peuvent éviter de se mettre en danger.
 

Comment éviter l'hydrocution


L'hydrocution ou choc thermique est  un phénomène fréquent l'été. Le corps chauffe sur la plage au soleil, et l'entrée trop rapide dans une eau froide provoque un refroidissement violent qui peut avoir des conséquences graves. Le baigneur fait une syncope qui peut être très brutale et comme il est dans l'eau, il se noie.
Il faut donc entrer dans l'eau lentement et avec prudence. Se mouiller la nuque, le torse, le ventre, les bras pour habituer le corps plus lentement à cette différence de température. 
Il faut aussi éviter de se jeter à l'eau en pleine digestion, après un repas très lourd ou après avoir bu de l'alcool.

La noyade dans les cours d'eau



Les précautions sont les mêmes. De plus, les cours d'eau, les étangs, les lacs ne sont pas tous propices à la baignade, il convient donc de respecter les interdictions, comme sur la plage. Avant de sauter ou de plonger dans une rivière, il faut s'assurer de la profondeur de l'eau. Les fractures du crâne ou de la colonne vertébrale sont fréquentes.


Les enfants peuvent se noyer dans quelques centimètres d'eau 


Un enfant peut se noyer sans bruit et dans quelques centimètres d'eau seulement. Il convient donc, comme pour toute activité de le surveiller. Dès qu'un enfant est près de l'eau, il doit être équipé de brassards homologués, d'un maillot de bain flottant ou d'une bouée à sa taille. Lui apprendre à nager est essentiel, mais malgré celà il ne faut pas le prendre pour Laure Manaudou ou Camille Lacourt et même s'il sait nager, votre enfant doit être surveillé pendant la baignade.


L'apprentissage de la natation est une précaution qui est aussi valable pour les adultes.
Ne vous surestimez jamais face à l'eau et sachez qu'en 2018, près de 600 personnes sont mortes par noyade en France.

Sur le même sujet

Un hippopotame pygmée en Dordogne

Les + Lus