L'après tempête Miguel : encore des foyers privés d'électricité en Gironde et Dordogne

Le  nord de la région a été le plus touché mais sur le littoral girondin, les rafales ont atteint par endroit les 110km/h. Le trafic SNCF est rentré à la normale depuis ce samedi matin, mais des clients d'Enedis restent privés d'electricité en Gironde et en Dordogne. 

Toitures arrachées, arbres déracinés : les dégats sont surtout matériels.

Electricité

Chez Enedis, le responsable du Réseau électrique, on indique qu'"à 9h ce samedi, 80% de la clientèle est réalimentée"
Restent 3300 clients encore privés d'électricité en Gironde et 1200 en Dordogne.

350 personnes sont mobilisées sur l'ensemble de la zone.
Enedis rappelle à tous qu'il ne faut pas toucher des fils électriques tombés, éventuellement à terre.

Mais le signaler au 09 726 750 + deux chiffres du département.

Retour à la normale à la SNCF

Ce samedi matin, la SNCF ne constatait aucune alerte sur le réseau Nouvelle-Aquitaine après une journée difficile.

Beaucoup d'arbres tombés sur le réseau notamment en Poitou-Charente où la tempête a été plus forte. Ici, comme à chaque épisode tempêtueux, les agents sont intervenus avec des tronçonneuses en même temps que des trains de reconnaissance sur les lignes pour assurer l'accès des trains de voyageurs.

Ce n'est qu'à 2h du matin cette nuit que les agents ont pu finir d'intervenir sur une caténaire arrachée sur la ligne Bordeaux-Hendaye. Avant, les conditions météorologiques venteuses ne permettaient pas leur intervention.

Regardez le reportage de Philippe Niccolaï et Antoine Roynet en Dordogne.
 
L'après tempête Miguel : encore des foyers privés d'électricité en Gironde et Dordogne

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets