• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : manif contre une expo pour enfants

VigieGender, un collectif opposé à la théorie du genre, dit avoir recueilli 13 000 signatures pour demander le retrait pur et simple d'une exposition intitulée " des Elles et des Ils ". Un parcours ludique pour les 3 à 6 ans afin d'aplanir la perception des différences.

Par Bertrand Lerossignol

Il n'y a pas de sexe, dans cette exposition qui a ouvert ses portes depuis samedi 5 avril. A aucun moment, le genre n'est pas abordé dans sa plus pure expression de la différence physique. Les ateliers ont pour objectif de permettre de faire comprendre aux enfants qu'entre les filles et les garçons, il y a peu de différences. Tous peuvent aimer la même chose, sans que l'on perde son identité parce que des stéréotypes la qualifient.


L'exposition amène les enfants à découvrir

L'intention de cette présentation itinérante à travers les lieux de vulgarisation de la science (précédemment à Villeneuve-d'Asq dans le Nord) est de montrer sans violence morale que beaucoup de points communs existent entre les filles et les garçons sur les choix des jeux, des goûts, de la pratique de sports.

Pour Cap Sciences, il n'est pas question de supprimer la présentation de cette exposition prévue jusqu'au 31 août de cette année. Les initiateurs de la présentation de " des Elles et des Ils " pensent que la critique portée par ce collectif n'est pas fondée au regard des éléments qui constituent l'exposition. D'autant que celle-ci fait l'objet d'une réservation de la part des parents, que ceux-ci accompagnent leurs enfants, que la présentation dure une heure, qu'elle est construite pour susciter le cognitif enfantin sans l'assommer avec des théories philosophiques.

Simone de Beauvoir écrivait " on ne naît pas femme, on le devient ". La multiplicité des sciences dans l'étude des comportements instille un intérêt croissant et très actuel pour le genre. Récemment les neurosciences sociales, les sciences politiques, la linguistique, la géographie, l'économie, de nouvelles études qui succèdent aux oeuvres présentes en littérature, en philosophie, dans l'histoire, en psychologie, en sociologie et en anthropologie prouvent l'intérêt sur la compréhension de ce qu'est l'Humanité. 
Tenter de gommer la différence ne laisse pas dans l'indifférence ...

Regardez le reportage de Marie-Pierre d'Abrigeon et Karim Jbali
Polémique autour de la nouvelle exposition à Cap Sciences - Bordeaux

Sur le même sujet

Bientôt du houblon en Lot-et-Garonne ?

Les + Lus