Fan-zone Euro 2016 : des centaines de secours mobilisés à Bordeaux

© FTV
© FTV

Une simulation grandeur nature s'est déroulée hier soir place des Quinconces.Plus de 600 pompiers, secouristes, gendarmes et personnel médical ont participé à un exercice de prise en charge de victimes d'attentat, en présence de Bernard Cazeneuve et Marisol Touraine.

Par Laurence Pourtau

Le scénario choisi : 3 terroristes armés tirant sur la foule à l'entrée de la fan-zone. Le premier déclenchait une charge explosive, un autre se retranchait avec des otages dans un bâtiment nécessittant l'intervention du Raid.

L'objectif prioritaire de cet exercice était de tester la coordination des forces d'intervention, de secours, de santé, et des services en charge de l'enquête.
Pour les secouristes, il s'agissait aussi d'évaluer les possibilités de prise en charge et d'évacuation de centaines de victimes et de leurs familles.

L'exercice se déroulait en présence de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur

Nous voulons que l'Euro 2016 se passe dans les meilleures conditions et c'est pourquoi nous multiplions les exercices afin d'éprouver les dispositifs mis en place pour pouvoir intervenir rapidement dans un contexte où la menace est extrêmement élevée


 Bernard Cazeneuve insistait également sur la nécessité "d'une bonne répartition sur le territoire national des GIGN, BRI et RAID qui permette une intervention entre les primo-intervenants, BAC et PSIG, et ces forces spécialisées en 15 à 20 minutes", 


Marisol Touraine,Minsitre de la Santé, était également présente :

L'exercice d'aujourd'hui fait suite à un retour d'expérience après les attentats du 13 novembre. L'enjeu est de savoir comment nous pourrions prendre en charge un nombre important de victimes dans une région où les moyens hospitaliers ne sont pas de même nature qu'à Paris


 
Après les attentats de Paris et Bruxelles, les autorités multiplient les exercices pour préparer les réponses à d'éventuelles attaques de diverses natures (biologique et chimique). Deux précédents exercices ont été menés mi-mars à Nîmes et lundi à Saint-Etienne simulant des attaques durant le championnat d'Europe avec une substance contaminante.

L'horaire choisi lundi soir à Bordeaux  coïncide avec un celui d'une retransmission d'un match sur grand écran sur la place des Quinconces qui pourrait réunir jusqu'à 62.000 personnes.

Le stade des Girondins doit accueillir cinq rencontres de l'EURO-2016 qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet.

Le reportage d'Elise Galand et de Marc Lasbarrères

simulation d'attentat sur la fan-zone de bordeaux
600 secours mobilisés sur l'exercice grandeur nature



Sur le même sujet

Les + Lus