Meurtre de Talence : les jeunes encourent une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Christophe et Mickaël Houwer, 23 ans, mis en examen pour "vol précédé, accompagné ou suivi de violences ayant entraîné la mort", ont été placés sous mandat de dépôt et incarcérés. L'adolescente de 17 ans a dû rejoindre un établissement pénitentiaire pour mineurs dans le Tarn. L'arme a été retrouvée.

La résidence où résidait le jeune étudiant à Talence, dans un quartier très calme
La résidence où résidait le jeune étudiant à Talence, dans un quartier très calme © France 3 Aquitaine
Le communiqué du procureur de la république indique que les trois jeunes sont "déférés devant un magistrat instructeur bordelais aux fins de mise en examen des chefs de vol, précédé, accompagné ou suivi de violences ayant entraîné la mort".

A ce stade de la procédure, ils bénéficient de la présomption d'innocence

Ils ont reconnus, lors de leur garde à vue au commissariat de Bordeaux, avoir agressé Alexis Moulinier pour lui voler son téléphone portable.


Vidéosurveillance

Un appel à témoins avait été lancé par les enquêteurs de la Police Judiciaire à Bordeaux et notamment des messages étaient diffusés dans le tramway. Ce qui a sans doute permis, aujourd'hui, ces interpellations.
Les enquêteurs avaient saisi les bandes de vidéosurveillance, mais n'avaient pas pu exploiter les images. Ils ont alors  fait du porte à porte dans tout le voisinage pour établir un portrait-robot des agresseurs. 

L'arme retrouvée 

Un couteau de cuisine semblerait être l'arme du crime. Il a été retrouvé sur un toit, en suivant les indications des agresseurs durant leurs auditions par les policiers.

Aussi, le portable volé a été revendu dans la soirée du 5 mars à un inconnu pour quelques dizaines d'euros du côté de la Place de la Victoire.

Retrouvés à Cognac

Les deux frères, originaires de Villenave-d'Ornon, et la jeune fille font l'objet d'une garde à vue depuis samedi dans les locaux de la  police judiciaire à Bordeaux. Ils avaient été interpellés samedi matin par les policiers de la division criminelle de la DIPJ, qui étaient sur leurs traces depuis plusieurs jours, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Alexis Moulinier.

Les trois suspects n'avaient pas quitté l'agglomération bordelaise dans un premier temps mais avaient fini par prendre un train et sont descendus en gare de Cognac. Après avoir erré dans la ville, c'est près de la gare qu'ils ont été interpellés samedi matin et ont été placés en garde à vue à Bordeaux.

Les deux frères étaient déjà connus de la justice.

Poignardé en plein coeur

Alexis Moulinier, 19 ans, avait été poignardé le 5 mars dernier au pied de la résidence Le-Prince-de-Guyenne, C. C'était en fin d'après-midi. L'étudiant était inscrit en première année d'économie à la faculté de Talence. Ce jour-là, il rejoignait son amie qui habite au rez-de-chaussée de la résidence.
C'est devant la résidence que le trio l'aurait, semble-t-il abordé. Mais pour l'instant, on ne connaît pas la cause de l'agression.
L'un d'eux aurait porté un seul coup de couteau en plein cœur...

L'étudiant est décédé peu après l'intervention des secours qui n'avaient pu le sauver.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers