Procès en appel de Jacques Auzoux

Le maire de Boulazac en Dordogne comparait pour prise illégale d'intérêt. Il avait été relaxé en première instance, en avril 2013, pour une partie des faits, mais le parquet a fait appel.

© France 3 aquitaine
Jacques Auzoux avait été condamné en première instance, en avril dernier par le tribunal correctionnel de Périgueux, à une peine de principe de 5 000 euros d'amende dont 3 000 avec sursis.
Le maire de Boulazac, près de Périgueux va devoir de nouveau s'expliquer devant la cour d'appel du tribunal de Bordeaux.

Il lui était reproché, notamment, d'avoir acquis un terrain mis en vente par la commune...

Ecoutez le rappel des faits avec Jean-Claude Lacoste.

durée de la vidéo: 00 min 53
Affaire AUZOUX/BOULAZAC

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice politique