Cet article date de plus de 7 ans

Sélection illégale à l'Université selon l'UNEF

Le principal syndicat étudiant, l'UNEF, dénonce les pratiques illégales de plusieurs universités françaises au moment de l'inscription. Bordeaux est dans le viseur du rapport.
Bientôt la rentrée, l'heure est aux inscriptions !
Bientôt la rentrée, l'heure est aux inscriptions ! © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Au moment où les inscriptions battent leur plein dans les universités françaises, l'UNEF pointe du doigt des pratiques de sélection illégales.
Frais d'inscription illégaux, capacités d'accueil limitées voire tirage au sort, le syndicat étudiant a relevé différentes dérives.

L'Université de Bordeaux n'est pas en reste. Comme partout en France, la filière STAPS de Talence, sciences du sport, pratique le tirage au sort informatique pour les inscriptions en 1ère année. Inadmissible s'insurge l'UNEF.

Le département musicologie de Bordeaux, qui propose une licence chanson française unique en France, sélectionne, lui aussi. Impossible de faire autrement d'après la direction. Il faut que l'étudiant ait déjà un certain niveau pour intégrer le cursus, faute de quoi la valeur du diplôme pourrait baisser.

Regardez le reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon et Sylvie Tuscq-Mounet
Sélection illégale à l'Université selon l'UNEF

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation polémique archives