Cet article date de plus de 8 ans

Virgin : les potentiels repreneurs ont jusqu'au 5 avril pour déposer leurs offres

Depuis le 14 janvier dernier, le distributeur de produits culturels Virgin Megastore a été placé en redressement judiciaire, la date butoir pour les offres de reprise dont le magasin de Bordeaux est fixée au 5 avril.
Le magasin de Bordeaux intéresse peu les repreneurs.
Le magasin de Bordeaux intéresse peu les repreneurs. © MAXPPP
La date butoir pour le dépôt des offres de reprise du distributeur de produits culturels Virgin Megastore, en redressement judiciaire, a été fixée au 5 avril, a-t-on appris mercredi auprès de l'intersyndicale. "La date butoir pour le dépôt des dossiers a été fixée au 5 avril à midi", a indiqué à l'AFP Guy Olharan (CGT) au nom de l'intersyndicale (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, SUD), à l'issue d'un Comité d'entreprise extraordinaire en présence de l'administrateur judiciaire, Me Gérard Philippot.

Selon le syndicaliste, les représentants du personnel ont été informés lors du CE des conclusions d'une expertise commanditée par le tribunal de commerce sur la possibilité de poursuivre l'activité en l'état. Selon M. Olharan, le rapport a montré qu'une telle entreprise n'était pas viable. Il a précisé que "le lancement du processus de reprise" avait été acté lors de ce CE, avec la mise en place dès vendredi d'une "data room" permettant aux candidats potentiels d'accéder aux informations sur le groupe qui emploie quelque 1.000 salariés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi