Briques alimentaires : les habitants de la grande région font bien le tri

Les habitants de la grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes sont de bons élèves en matière de tri sélectif, en tout cas en ce qui concerne les briques alimentaires. C'est ce que révèle une enquête IPSOS/Alliance Carton Nature.

© AUGROS PIERRE - PHOTOPQR/LE PROGRES - MAXPPP
97 % des Français sont d'accord pour dire qu'il est urgent de lutter contre l'épuisement des ressources naturelles de la planète, voilà les bonnes intentions révélées par une enquête. A la demande d'Alliance Carton Nature qui regroupe 3 fabricants de briques alimentaires, l'institut de sondage IPSOS a interrogé 2413 personnes dont 203 de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charente sur leurs connaissances et leurs habitudes en matière de tri sélectif de ces emballages. 

De bons trieurs

83 % des habitants de la grande région  affirment pratiquer le tri sélectif des briques de lait et autres jus de fruit. 57 % des Français, interrogés sur les consignes de tri ont obtenu des réponse satisfaisantes. Ils sont 65 % dans la grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charente contre 48 % en région Provence Alpes Cote d'Azur et 54 % en Île de France.

5 briques = 1 rouleau de papier toilette

Une brique alimentaire est constituée de carton (75%), de plastique (21%) et d'aluminium (4%). D'après l'association Alliance Carton Nature, 13 milliards de briques alimentaires ont été recyclées en Europe en 2010 et 90 000 tonnes sont consommés chaque année en France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société réchauffement climatique fusion des régions économie