Agnès Buzyn en visite au CHU de La Rochelle

Ce jeudi, le personnel des urgences était mobilisé à la veille de la visite de la ministre de la santé Agnès Buzyn / © Stéphane Hamon - France Télévisions
Ce jeudi, le personnel des urgences était mobilisé à la veille de la visite de la ministre de la santé Agnès Buzyn / © Stéphane Hamon - France Télévisions

La ministre de la santé est attendue ce vendredi à l’Ephad de Saint-Martin-de-Ré et au centre hospitalier de La Rochelle. Le personnel du CHU participe au mouvement de grève national et réclame plus de moyens pour améliorer ses conditions de travail.
 

Par Valériane Gouban

Agnès Buzyn est attendue dans la journée en Charente-Maritime. La ministre de la santé devrait commencer son déplacement par la visite de l’Ephad de Saint-Martin-de-Ré avant de se rendre en fin de journée au centre hospitalier de La Rochelle.

Plus de 150 services en grève en France

Pour rappel, une grande partie du personnel du CHU participe au mouvement de grève national depuis le début du mois de juillet. Ils demandent notamment plus de moyens pour exercer leur métier dans de bonnes conditions. La visite d’Agnès Buzyn est donc très attendue puisque le mouvement de grève a débuté depuis maintenant trois mois et concerne plus de 150 services en France.

Une mobilisation avant la venue de la ministre

Ce jeudi le personnel du CHU s’est mobilisé devant l’hôpital à l’image d’Agnès Metz, infirmière aux urgences. Comme beaucoup de ses collègues, elle a de nombreuses attentes au sujet du déplacement d’Agnès Buzyn.

 J’espère pouvoir l’interpeller, m’adresser à elle pour manifester le malaise de toute la profession, de tout l’hôpital et principalement des urgences puisque c’est le service que je défends. Je voudrais lui faire part de nos difficultés professionnelles qui sont liées à une dégradation de nos conditions de travail depuis plusieurs années.
Agnès Metz, infirmière aux urgences de La Rochelle.


La ministre de la Santé doit à présent tenter d’éteindre l’incendie, d'autant plus que ce jeudi, les hôpitaux de Royan et Saintes ont eux aussi rejoint le mouvement de grève. Le personnel hospitalier tire la sonnette d’alarme depuis maintenant plusieurs mois et pour Agnès Metz, la situation est devenue intolérable.
Grève aux urgences de La Rochelle avant la venue d'Agnès Buzyn
La ministre est attendue ce vendredi au centre hospitalier.

Tous attendent désormais les déclarations de la ministre et espèrent l’attribution de moyens supplémentaires pour exercer leurs métiers dans de meilleures conditions.

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus