Course au large : Xavier Macaire toujours deuxième de la Solitaire du Figaro

Publié le
Écrit par Yann Salaün
Longtemps en tête, Xavier Macaire (Groupe SNEF) s'est fait piéger au sud du Pays de Galle mais finit quand même quatrième.
Longtemps en tête, Xavier Macaire (Groupe SNEF) s'est fait piéger au sud du Pays de Galle mais finit quand même quatrième. © A. Courcoux

Après une troisième étape éprouvante pour les nerfs et les organismes, le Saintais reste sur le podium au classement général. La Rochelaise Violette Dorange finit à une très honorable onzième place.

"C’est une étape à rallonge, c’est un élastique ! Je n’ai plus beaucoup de nourriture : trois compotes, une barre de céréales et un lyophilisé !" Xavier Macaire, à l'instar de tous ces collègues figaristes, ne s'attendait pas à rester aussi longtemps en mer pour cette troisième étape entre Fécamp et Roscoff. Les marins étaient déjà arrivés plus que rincés après le deuxième épisode de cette Solitaire où ils avaient déjà du jouer avec les courants et les cailloux de la pointe Bretonne. Cette petite escapade autour de la Cornouailles et le sud du Pays de Galles s'est avérée tout aussi éprouvante.

Si tout avait bien commencé sous le soleil de Fécamp pour aller virer l'île de Whight, la météo s'est montrée peu coopérative pour contourner la Cornouaille et monter vers les eaux galloises de Lundy et Saint Gowan. Mais c'est surtout le retour via les îles Scilly jusqu'à la baie de Morlaix qui a surpris toute la flotte. "J'étais en tête pendant les premières 24 heures", explique Xavier avant d'aller se coucher à Roscoff, "mais j'ai pris de mauvaises options et je me suis retrouvé au fond du classement".

Et puis, contre toute attente, la Manche, fidèle à sa réputation, a déjoué les pronostics des météorologues. Bruine, pétole, vent de face... la classique. C'est ça ou la baston avec une mer hachée généralement. En l'occurrence, les foilers des Figaro 3 étaient de peu d'utilité dans de telles conditions et les skippers ont dû réver d'une belle poélée d'oignons roses de Roscoff pendant ses longues heures à la barre. 

"J'ai fait une belle remontée mais il a fallu batailler ", poursuit Macaire, "au finish, j'arrive trois cent mètres derrière le troisième Alan Roberts. J'accuse pas loin de deux heures au général derrière Pierre Quiroga et c'est énorme en Figaro, mais rien n'est perdu et tout est jouable pour la dernière étape".

De son côté, la Rochelaise Violette Dorange s'est remise de sa collision avec un objet flottant non identifié lors de la seconde étape et réalise une excellent remontée pour cette étape en finissant onzième. Robin Marais (Ma Chance Moi Aussi) finit 22ème et le bizuth de Charente-Maritime Alexis Thomas à une décevante 27ème place. 

L'épilogue de cette épique Solitaire du Figaro partira de Roscoff dimanche prochain pour rallier Saint-Nazaire. Evidemment, il faudra quand même avant aller virer le fameux phare du Fastnet en Irlande. Ca ne serait pas drôle sinon...

 

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.