Une démarche écolo : le commerce à la voile

Transport de marchandises à la voile
Reportage de Yann Salaün, Joël Bouchon et Olivier Pallas

Une société bretonne, TOWT, est spécialisée depuis 2011 dans le transport de marchandises à la voile. Elle utilise pour cà d'anciens voiliers de travail ou leurs répliques.

Par François Gibert

Une démarche écolo

C’est une solution écologique pour des transports de marchandises au niveau régional et international tout en limitant considérablement les émissions de CO2 comparativement aux modes de transports dits conventionnels.
Aujourd'hui une douzaine de vieux voiliers traversent l'Atlantique, montent en Scandinavie ou en Angleterre.

Des produits transportés triés sur le volet

Les vins, les bières, le thé, commercialisés par la société sont tous sélectionnés biologiques, naturels ou issus du commerce équitable. 
Il existe donc un label : "Transporté à la voile", garantissant un transport sobre en émission de CO2. Déjà 220 tonnes de marchandises à son actif.

Le Corentin, un lougre, reprend du service avec TOWT.

Ce bateau d'une vingtaine de mètres, a été construit au début des années 90, dans le cadre du concours des bateaux de côtes de France. La principale activité du Corentin, c'est essentiellement aujourd'hui de la ballade l'été au large du Finistère. Mais il a repris une activité de cabotage le long des côtes française, remplissant ses cales de Pineau des Charentes, d’huîtres ou de vins de Bordeaux.

Sur le même sujet

Cap Ferret : des travaux de réensablement d'urgence pour réparer les dégâts de la tempête

Les + Lus