Charente-Maritime : l'île d'Aix se cherche un médecin en urgence pour les deux mois d'été

Publié le Mis à jour le

Le médecin actuellement en poste sur l'île est souffrant. La municipalité lui cherche d'urgence un remplaçant.

C'est une sacrée tuile pour l'île d'Aix. Alors que des milliers d'estivants sont attendus ces prochaines semaines sur ce petit croissant de terre au large de Fouras (Charente-Maritime), le médecin exerçant sur place est contraint de jeter l'éponge. 

Un médecin souffrant

Dans une lettre publiée sur le site internet de la commune, le docteur François Laprade fait état de problèmes de santé qui le contraignent à prendre "deux mois de repos strict".

L'annonce date de la fin de la toute fin juin nous explique le maire de l'île : "Ça a été très soudain. Le docteur a un problème oculaire, il a considéré qu’il était pas apte à travailler cet été."

Surtout l’été on a besoin d’un médecin qui soit aussi couturier pour faire des points de suture il ne se sentait pas capable de faire ça.

Patrick Denaud, maire de l'Île d'Aix

Le praticien qui avait tenté de faire valoir ses droits à la retraite en 2018 avait déjà été contraint de poursuivre son activité, faute de successeur. 

Trois chambres, vue sur mer et une prime

Un appel est également lancé à toutes celles et ceux qui auraient "des pistes, des idées, des connexions dans le monde médical". La municipalité précise que "le poste pourrait convenir à un jeune médecin thésé ou non" et que le logement et le cabinet médical sont fournis.

Nous proposons un bel appartement de trois chambres, avec vue sur la mer ! En plus, nous offrons le cabinet médical avec la personne qui va l’entretenir.

Patrick Denaud, maire de l'Île d'Aix

Il y a aussi une prime importante de mille euros pour la permanence des soins qui est donnée par l'Agence Régionale de Santé, plus les actes. "Il faut savoir qu’il y a beaucoup d’actes puisqu’il y a à peu près 2000 résidences secondaires et principales et jusqu’à 6000 personnes qui viennent par jour pendant l’été", argumente le premier magistrat.

Danièle, 80 ans, installée sur l'île à sa retraite il y a plus d'une vingtaine d'années, s'inquiète "Les pompiers ne vont pas forcément pouvoir répondre à tous les besoins, on est un peu en panne. Il y a des gens qui ont de gros handicaps, c'est un peu gênant !"

Autre résidente à l'année, Stéphanie se fait du souci, elle aussi, pour la santé des habitants vieillissants. "Ce sont des personnes âgées qui ont besoin d'un suivi. Et l'été, on peut monter à 8000 personnes par jour, forcément, des gens vont se couper, rechercher un soin. Alors venez nous aider !"

Recherche urgente

La municipalité a contacté tous les conseils de l’ordre de la région et multiplie les courriers, les appels sur les réseaux sociaux avec l'aide de l'Agence Régionale de Santé de Charente Maritime. Il y a quelques retours, mais pas encore l'engagement espéré.

"J’ai eu une jeune femme médecin qui doit me rappeler. Il y a aussi des médecins, jeunes retraités, qui se sont proposés pour donner un peu de leur temps et faire des ordonnances. Mais il me faut deux mois et demi de présence jusqu’au mois de septembre et le retour de Monsieur Laprade !" Le maire croise les doigts.

Une fois guéri, le médecin de l'Île d'Aix l'a promis, il reprendra son projet de maison médicale pour le mener à son terme.