Île de Ré : une production exceptionnelle de sel...grâce à la sécheresse

Publié le
Écrit par Sophie Goux .

La sécheresse historique de cette année aura eu au moins un avantage, elle favorise la récolte du sel dans les marais salants. Sur l'île de Ré, 2022 s'annonce comme une année record.

Le record de production de sel sur l'île de Ré devrait tomber cette année. Et c'est grâce à la canicule et à la sécheresse. Du soleil, de la chaleur, un peu de vent et pas de pluie, c'est la combinaison gagnante pour le sel cette année. Et tous les sites de production font le même constat, de Guérande à Noirmoutier en passant par les marais salants de Méditerranée, l'année s'annonce sous les meilleurs auspices.

Comme l'explique Eddy Erbelding saulnier sur l'île de Ré " Il n'a pas plu depuis plus de 2 mois, c'est une très belle saison. Elle va se rapprocher de 2003, voire de 1976."  À raison de 18 grammes de sel par litre d'eau de mer autour de l'île, les tas de sel grossissent sur les marais salants. De quoi réjouir les 70 saulniers adhérents de la coopérative. Ils étaient 1.000 au XIXème siècle et produisaient jusqu'à 30.000 tonnes de gros sel. Désormais c'est quelques centaines de tonnes chaque année, près de 3.000 quand le temps est favorable, parfois beaucoup moins. C'était le cas l'an dernier, les pluies de juin puis de juillet ont mis à mal la récolte.

Quel sera le total cette année?  Il est encore tôt pour le dire avec précision, mais tous s'attendent à des chiffres considérables. Eddy Erbelding, par exemple, table sur une production de 40 à 50 tonnes, voire plus si la chaleur se maintient. Et même si dans les boutiques de vente il y a un peu moins de monde cette année, cela fera du stock pour l'année prochaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité