Cet article date de plus de 4 ans

Un membre du personnel de la prison de Saint-Martin-de-Ré agressé par un détenu

Dans un communiqué, le syndicat FO Pénitentiaire annonce qu'un détenu "islamiste radicalisé" armé d'un couteau aurait menaçé un membre du personnel de la maison centrale le 15 mars dernier.
De son côté, l'administration pénitentiaire évoque une simple "altercation" assortie de "menaces verbales".
© Xavier Léoty / MaxPPP
Selon FO Pénitentiare, le détenu aurait "fait irruption dans le bureau d’un membre du personnel" et se serait "emparé d’un couteau de cuisine, menaçant le surveillant d’un geste à hauteur de la gorge, tout en proférant des menaces verbales."

Toujours selon le syndicat, le membre de l'administration pénitentiaire aurait géré la situation avec sang-froid et réussi à calmer le détenu et à le désarmer.

Contactée au téléphone, la directrice de la prison de Saint-Martin-de-Ré donne une version moins violente des faits.
Selon elle, "il n'y aurait pas eu de violence ni de menaces physiques" de la part du détenu qui aurait provoqué "une altercation avec menace verbale" alors qu'il était "en possession d'un couteau pendant un stage de cuisine".

Le détenu ne serait en outre pas répertorié comme 'islamiste radicalisé" et serait détenu "dans des conditions normales" sans mesure particulière de précaution ou de surveillance.

Ce détenu a été suspendu de travail dès le lendemain de l'altercation et, le 22 mars, une commission de discipline l'a placé en cellule disciplinaire pour 22 jours.

Le membre du personnel agressé a porté plainte auprès de la gendarmerie qui a ouvert une enquête



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers violence prison justice société