Interpellé grâce à un selfie : le téléphone volé envoyait les photos sur l'ordinateur de la victime

Un homme, qui avait volé un téléphone portable à Rochefort (Charente-Maritime), n'a rien trouvé de mieux que de se photographier avec l'appareil, sans savoir que ce dernier envoyait les images directement sur l'ordinateur de la victime, ce qui a conduit à sa rapide interpellation.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration) © Vincent Isore/maxppp
L'homme, âgé de 22 ans, originaire du Val-de-Marne, avait volé le téléphone portable le 31 juillet à Rochefort et s'est pris en photo avec l'appareil, a expliqué à l'AFP le commissaire de police de Rochefort, Xavier Lhermitte, confirmant une information du quotidien Sud Ouest.

Mais il ignorait que l'appareil transmettait immédiatement les images sur l'ordinateur de la victime, laquelle les a montrées aux policiers qui ont pu interpeller rapidement le voleur, a ajouté le commissaire.

Présenté au parquet de La Rochelle, le malfaiteur, déjà condamné à des peines de prison, dont certaines avec sursis, a vu son sursis révoqué. Il a été écroué mercredi au centre pénitencier de Vivonne (Vienne) pour un cumul de 31 mois d'emprisonnement.

A cela pourrait s'ajouter une nouvelle peine pour "recel d'objet volé" pour lequel il n'a pas encore été jugé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers