• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Acte de malveillance sur le Canal Charente-Seudre : l’eau de mer est entrée dans le marais

Mesure du taux de salinité par les agents du Département de Charente-Maritime. / © Alain Darrigrand - France Télévisions
Mesure du taux de salinité par les agents du Département de Charente-Maritime. / © Alain Darrigrand - France Télévisions

Une ou plusieurs personnes ont procédé à des manœuvres sur les vannes de l’ouvrage de sortie à la mer du canal Charente-Seudre en Charente-Maritime. Cette malveillance a provoqué des entrées d’eau salée dans les marais. Les éleveurs doivent déplacer leur bétail.

Par Valérie Prétot

C'est fin août lors des grandes marées que l'acte de vandalisme a été constaté. Les vannes du canal Charente-Seudre ont été ouvertes provoquant des entrées d'eau salées dans les marais de plusieurs communes dont celle de Marennes-Brouage.
C'est sur cette écluse que l'acte de malveillance a été commis. / © Marion Ptak, FTV
C'est sur cette écluse que l'acte de malveillance a été commis. / © Marion Ptak, FTV

Nous avons eu des coefficients très élevés pendant ces épisodes de grandes marées. Quelqu'un est venu et a manoeuvré l'écluse, il a baissé la porte, toute l'eau salée est passée par dessus et a envahi le canal.
- Mariette Héraut, domaine public fluvial 17.

L'eau est désormais impropre à la consommation pour le bétail. Près de 180 exploitants agricoles sont installés dans ces marais et pour certains c'est une catastrophe.
L'eau salée est dangereuse pour les animaux. / © Alain Darrigrand, FTV
L'eau salée est dangereuse pour les animaux. / © Alain Darrigrand, FTV

Gérard Grousset fait paître 40 bovins dans le marais de Moëze, depuis cet incident, il est en colère car il a dû rapatrié une partie de son troupeau.

C'est révoltant, l'eau est salée peut entraîner un risque sanitaire pour bovins, ça peut leur bloquer les reins, si la concentration de salinité est trop élevée, les animaux sont en danger de mort,
- Gérard Gousset, agriculteur à Moëze.

Plusieurs agriculteurs ont dû déplacer leurs animaux dans la zone impactée par la salinité.
Le Conseil départemental qui gère les marais précise que la sécheresse ne permet pas de résoudre le problème rapidement. La situation devrait s'améliorer avec l'arrivée de précipitations.
La collectivité a déposé plainte. 

Voyez le reportage d'Alain Darrigrand et Marion Ptak.
 
Acte de malveillance sur le canal Charente-Seudre, l'eau salée est entrée dans les marais.
Alain Darrigrand et Marion Ptak.

 

Sur le même sujet

La compagnie Introdanse a ouvert la 29e édition du festival Le temps d'aimer à Biarritz

Les + Lus