VIDÉO. Après un cancer des os, Florent Teillet part à l'assaut des îles de Charente-Maritime

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Florent Teillet part à l’assault des îles d’Oléron, Aix et Ré. Un parcours de 300 km pour récolter des fonds et enfin concrétiser sa revanche contre son cancer des os. ©France 3 Atlantique

Florent Teillet part à l’assaut des îles d’Oléron, Aix et Ré. Un parcours de 300 km pour récolter des fonds et enfin concrétiser sa revanche contre son cancer des os.

Marcher, l’exercice paraît simple. Mais pour Florent, qui s’exerce chaque après-midi, c’est une revanche sur la vie après l’annonce brutale d’un cancer des os.

“J’avais quinze ans, je faisais beaucoup de foot, de vélo et de course. Et du jour au lendemain, on m’a diagnostiqué un ostéosarcome, un cancer des os”, explique Florent Teillet.

50 traitements

Le jeune homme enchaîne les chimiothérapies. Il subit plus de cinquante traitements. Une période difficile, accentuée par une intervention chirurgicale au fémur. “On me l’a changé, et retiré deux muscles”, détaille Florent Teillet.

Les médecins lui annoncent un pronostic sombre. “Ils m’ont dit que le sport, ça allait être compliqué pour mon dos. Mais je n’ai pas voulu les croire et je me suis accroché”, sourit Florent. 

300 kilomètres

Aujourd’hui, le combat semble presque derrière lui. Il a trouvé un emploi dans un magasin d’Angoulins, en Charente-Maritime. Mais il s’est déjà fixé un nouveau défi : arpenter, à pied, les îles d’Aix, Oléron et Ré.

Un parcours de 300 km qu’il réalisera en sept jours, “pour terminer mon parcours avec la maladie et lui dire que j’ai gagné”. 

Les fonds qu’il récoltera seront reversés à la Ligue contre le cancer et l’hôpital de Nantes qui l’ont aidé. Florent Teillet entamera son petit périple le 12 mars prochain, seuls ou accompagnés de ceux qui le souhaitent.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité