Un bus londonien pour donner des airs "british" à La Rochelle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yleanna Robert .

Le Royaume-Uni pourrait sortir de l'Union européenne, en mars prochain, sans accord. Pour tenter de redorer l'image de son pays, l'ambassade de Grande-Bretagne organise une opération de charme dans quelques grandes villes de France. Un bus rouge londonien s'est arrêté à La Rochelle.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Quand l'ambassade britannique fait la promotion de la culture anglaise, c'est bien sûr dans un bus à impérial que cela se passe. Celui qui a élu domicile pour la journée à La Rochelle ce samedi 21 juillet est un vrai de vrai, coming from London.

À l'intérieur, on trouve un petit jeu pour les familles, façon escape game. Les enfants peuvent se déguiser en Sherlock Holmes et partir à la recherche d'indices. À l'extérieur, un gazon synthétique a été installé pour s'initier aux plaisirs du croquet. Mais ce n'est pas évident pour des citoyens hexagonaux :

C'est la première fois que je joue au croquet. J'ai réussi le parcours en six coups mais je ne sais pas si c'est bien ou pas donc je vais aller demander, confie une habitante.

Un bus londonien pour donner des airs "british" à La Rochelle

Objectif de ce "Voisin on tour" : promouvoir les échanges et le tourisme Outre-Manche en allant au-devant des populations hors de Paris. "L'idée c'était de faire découvrir la Grande-Bretagne à d'autres régions françaises. On est très présent sur les réseaux sociaux mais rien ne vaut le contact direct avec les populations", affirme Hervé Grella, directeur marketing ambassade du Royaume-Uni.

Un seul regret peut-être dans cette opération : qu'il n'y ait pas assez d'Anglais. Mais heureusement, il y a Mark, le chanteur, avec les douces mélodies des Beatles, Pour lui, le principal attrait de son pays, c'est l'humour british. Il nous explique :
 

C'est ne pas avoir peur du ridicule. Nous on aime bien raconter si on a fait une bêtise. Je pense qu'on a l'autocritique, il ne faut pas se prendre au sérieux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité