En Charente-Maritime, une déchetterie se protège contre les voleurs

Conteneurs maritimes, marquages avec une bombe de peinture. La déchetterie du Thou, en Charente-Maritime, se protège contre les ferrailleurs amateurs peu scrupuleux. Explications.

Les régions de France 3 s'engagent contre les changements climatiques
Les régions de France 3 s'engagent contre les changements climatiques © FTV
Se protéger contre les vols, c'est le crédo de la déchetterie du Thou, en Charente-Maritime. Ici, on marque, avec une bombe de peinture, les gros déchets électroménagers pour qu'ils soient repérés en cas de vol. Et depuis deux ans, ils sont stockés dans des conteneurs maritimes. La raison ? Ces rebuts sont très convoités par des ferrailleurs amateurs peu scrupuleux"Tous les matins, c'était la dégradation puisqu'ils cassaient tout le gros électroménager pour récupérer les moteurs et les fils. Tout ce qui pouvait être bénéfique pour eux", raconte William Angeles, agent de déchetterie.
 

Des vols en baisse de 80 %

Depuis la mise en place du marquage, des conteneurs et de la vidéo-surveillance, les vols ont baissé de 80 %. En dispersant dans la nature des métaux lourds ou des gaz toxiques, ce trafic est très polluant comme l'explique Claire Métais, responsable régionale de l'organisme Eco-systèmes  :

En terme de pollution, un frigo, c'est l'équivalent d'une voiture qui roule pendant 365 jours 24h/24h.

En France, 40 000 tonnes de déchets électriques sont volées par an dans les déchetteries pour revendre le cuivre des câblages ou encore les métaux rares des circuits imprimés. 
 
En Charente-Maritime, une déchetterie se protège contre les voleurs
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement société réchauffement climatique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter