Charente-Maritime : des allégements à l'obligation de porter le masque dans la rue

La situation s'améliore sur le front sanitaire. Certaines communes de Charente-Maritime comme Saint-Jean-d'Angély ont obtenu la levée de l'obligation du port du masque en extérieur. Mais attention aux conclusions hâtives, nous n'en n'avons pas encore fini avec le masque. 

Depuis le 17 mai, le masque n'est plus obligatoire dans les rues de Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime).
Depuis le 17 mai, le masque n'est plus obligatoire dans les rues de Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime). © Valentin Leroux, France Télévisions

À mesure que l'épidémie de Covid-19 recule et que la vaccination progresse, l'étau des restrictions sanitaires se desserre. Avec un taux d'incidence parmi les plus bas de l'Hexagone (40,7 cas pour 100.000 habitants) et 31,6% des habitants ayant reçu au moins une dose de sérum, la Charente-Maritime allège peu à peu la réglementation sur le port du masque.

Pour le savoir, il faut consulter le site de la préfecture, et lire entre les lignes de l'arrêté préfectoral du 12 mai dernier. Le texte signé par le préfet Nicolas Basselier prolonge bel et bien jusqu'au 15 juin l'obligation de se couvrir le nez et la bouche "pour toute personne de plus de 11 ans se trouvant dans l'espace public", mais la liste des communes concernées sur l'ensemble de leur territoire se réduit. 

Ainsi Saint-Jean-d'Angély n'y figure plus. Depuis ce lundi 17 mai, "le port du masque n'est plus obligatoire dans les rues (...) et au plan d'eau" a annoncé la municipalité sur les réseaux sociaux. 

Le premier adjoint au maire explique : "nous avons constaté que le taux d'incidence était en diminution en Charente-Maritime et ça faisait depuis le mois d'octobre que la ville imposait le masque sur l'ensemble de son territoire".

La municipalité a donc fait une demande d'allégement à la préfecture qui l'a acceptée.

En plus, le centre de vaccination de Saint-Jean-d'Angély est un vrai succès qui permet de protéger la population locale.

- Cyril Chappet, premier adjoint au maire de Saint-Jean-d'Angély

Soulagés 

Depuis quelques heures, l'information s'est répandue parmi les habitants dont beaucoup avaient tombé le masque ce matin. La plupart de ceux que nous avons rencontrés se disent "soulagés". "Cela fait du bien, j'ai d'ailleurs passé le mot à tout le monde autour de moi, on commence à reprendre comme une vie normale" nous dit un passant.

Ce sentiment de liberté retrouvée semble largement partagé même si une pointe d'inquiétude demeure. "Il faudra bien sûr garder le masque dans les lieux clos" nuance une passante. L'obligation reste en effet en vigueur dans les espaces fermés ainsi que dans certains espaces considérés comme sensibles (marché, près des établissements scolaires et des centres commerciaux, parkings, cimetières et aux abords des lieux de culte).

© Valentin Leroux, France Télévisions

Toujours obligatoire 

Voici les communes de Charente-Maritime où le port du masque reste obligatoire partout jusqu'au 15 juin : 

Dans les communes suivantes, le port du masque reste obligatoire dans les marchés, à proximité des établissements scolaires, dans les parkings et les centres commerciaux, ainsi que dans les cimetières et aux abords des lieux de culte :

Les détails de l'arrêté préfectoral en vigueur jusqu'au 15 juin en Charente-maritime sont à consulter ICI

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société