Charente-Maritime : des doutes sur la conformité des masques distribués par le Conseil départemental

Le Conseil départemental de Charente-Maritime a commandé plus de 650.000 masques pour les distribuer aux habitants du département mais certains d'entre eux émettent des doutes sur la conformité de ces produits.

Le masque de la discorde
Le masque de la discorde © Jacqueline
Elle est retraitée et habite une commune de l'agglomération rochelaise. Nous l'appellerons Jacqueline* puisqu'elle souhaite rester discrète. Elle est devenue couturière bénévole depuis quelques semaines ; la commande est de 4000 articles pour cette commune. Il y a quelques jours, elle a reçu le masque que le Conseil départemental met à disposition de ses administrés. En comparant avec ceux qu'elle a fabriqués, Jacqueline est plutôt surprise, trouvant la facture "grossière". Elle déplore aussi qu'il n'y ait qu'une seule couche de tissu et que l'étoffe ne soit pas serrée.

Personnellement, je ne les utilise pas et il y a beaucoup de personnes qui font comme moi.
- Jacqueline, couturière

Jacqueline tente alors d'en savoir un peu plus auprès de l'entreprise qui a fabriqué ces masques, Sereniseat, basée à Rochefort. Des appels puis des mails et la société rochefortaise répond à Jacqueline.

Le tissu que nous utilisons a été testé et validé par la DGA (Direction Générale de l'Armement).
- Denis Fourrier, directeur de Sereniseat

Son directeur, Denis Fourrier, joint au téléphone, ajoute que les masques ont été envoyés pour des tests auprès de l'Institut Français du Textile et de l'Habillement "par conscience professionnelle" même s'il est certain de la conformité de ses produits. C'est cette démarche à postériori qui a inquiété Jacqueline mais Denis Fourrier précise que l'agrément de l'IFTH sera un atout pour son entreprise et rassurera les utilisateurs des masques produits à Rochefort. Le résultat de ces tests ne sera pas connu avant plusieurs semaines.

Sereniseat fait partir de la dizaine d'entreprises à qui le Conseil départemental de Charente-Maritime a confié la fabrication de plus de 650.000 masques.

Nous nous sommes assurés que ces sociétés répondaient aux normes AFNOR.

C'est ce qui nous a été confirmé ce jour par les services départementaux. Quant à la distribution des masques aux habitants de Charente-Maritime, elle s'achèvera lundi 25 mai à Royan en présence de Dominique Bussereau, le président de l'Assemblée départementale.

*Le prénom a été modifié.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé polémique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter