Charente-Maritime : les habitants attendaient la déviation de Puydrouard depuis 40 ans, elle a été ouverte ce matin

La déviation très attendue de Puydrouard en Charente-Maritime a été ouverte ce lundi 28 octobre 2019. / © Laurence Couvrand/ France Télévisions
La déviation très attendue de Puydrouard en Charente-Maritime a été ouverte ce lundi 28 octobre 2019. / © Laurence Couvrand/ France Télévisions

La déviation de Puydrouard sur la RD 939 en Charente-Maritime a été ouverte ce matin. Un vrai soulagement pour les habitants qui l'attendaient depuis près de quarante ans. 

Par C.H

Les habitants de Puydrouard respirent. Ils vont pouvoir ouvrir leurs fenêtres, profiter de leur jardin en été et bénéficier d'un air plus sain. La déviation de la RD 939 qu'ils réclament depuis près de quarante ans a, enfin, été ouverte à la circulation ce lundi matin. Chaque jour, 10.000 véhicules en moyenne dont près de 3.000 camions traversaient le village en roulant sur route départementale qui relie Surgères à la Rochelle et dessert notamment le port de la Pallice.

Les habitants du hameau, qui dépend de la commune de Forges, sont mobilisés depuis des dizaines d'années pour réclamer une déviation. Ils ont organisé plusieurs manifestations car même après la déclaration d'utilité publique en 2008, le dossier avançait très lentement. Enfin, les terrains ont été achetés et les travaux entrepris. La construction des trois kilomètres de déviation aura pris cinq ans et coûté près de 5.500.000 euros, financés par le département. 
La rue principale de Puydrouard qui était empruntée par les voitures et les camions traversant le village pour aller de Surgères à La Rochelle. / © Laurence Couvrand/ France Télévisions
La rue principale de Puydrouard qui était empruntée par les voitures et les camions traversant le village pour aller de Surgères à La Rochelle. / © Laurence Couvrand/ France Télévisions

Le prix de la tranquillité pour les habitants de Puydrouard. Ils ont été confrontés pendant des années aux nuisances générées par la circulation intense sur cette route qui est un axe transversal important en Charente-Maritime. Le bruit de jour comme de nuit, la pollution et l'insécurité pour les piétons et les cyclistes ont été leur quotidien pendant des années. Certains riverains ont même fini par déménager pour trouver un peu de calme alors que la déviation promise se faisait attendre.
 
Reportage de Laurence Couvrand, Joël Bouchon et Nadine Tourret-Pagnoux :

Sur le même sujet

Les + Lus