Joshua, le voilier légendaire de Bernard Moitessier, continue de naviguer

Joshua dans le vieux port de La Rochelle / © Derrick Ceyrac - AFP
Joshua dans le vieux port de La Rochelle / © Derrick Ceyrac - AFP

Près de trente ans après son arrivée à La Rochelle, Joshua, le voilier de Bernard Moitessier continue de naviguer avec des équipages composés de bénévoles. Le célèbre navigateur avait embarqué à bord ce ketch en 1968 pour un tour du monde. Depuis Joshua est devenu mythique.
 

Par Valérie Prétot

Joshua est un voilier légendaire. Construit en 1961 à la demande de Bernard Moitessier, il continue de perpétuer l'histoire de cet écrivain. A bord de Joshua, Bernard Moitessier participe en 1968 à la première édition du Golden Globe, première course autour du monde sans escale.

Pour ne pas perdre mon âme

Après avoir doublé les caps de Bonne Espérance, Lewin et Horn, Moitessier, largement en tête de tous les concurrents, décide de renoncer à la course et change de cap.

 Je continue sans escale vers les îles du pacifique parce que je suis heureux en mer et peut-être aussi pour ne pas perdre mon âme,
-Bernard Moitessier, navigateur.

Aventures et voyages se succèdent mais en1982 Joshua, est happé par un cyclone. Bernard Moitessier fait alors don de son voilier à deux jeunes américains qui le remettent en état. En 1989, le rédacteur en chef de Voiles et Voiliers, contacte Patrick Schnepp, alors directeur du Musée Maritime de la Rochelle, et lui apprend que Joshua a été retrouvé aux USA. Il lui suggère de ramener ce ketch mythique à La Rochelle. Le 14 septembre 1990, Joshua embarque sur un cargo à Seattle et fait une entrée triomphale au Grand Pavois de La Rochelle avec Bernard Moitessier à la barre.

Le navigateur solitaire Bernard Moitessier arrive, barbu, à bord de son bateau, le "Joshua", à Tahiti le 25 juin 1969 pour sa première escale après dix mois lors de course autour du monde sans escale. / © AFP
Le navigateur solitaire Bernard Moitessier arrive, barbu, à bord de son bateau, le "Joshua", à Tahiti le 25 juin 1969 pour sa première escale après dix mois lors de course autour du monde sans escale. / © AFP
C'est grâce aux droits d'auteur de son livre Vagabond des mers du sud que Bernard Moitessier a pu s'offrir son voilier.
 À 27 ans, Bernard Moitessier part en solitaire à bord de Marie-Thérèse, une jonque avec laquelle il fera naufrage. Dans des conditions propres à effrayer les plus téméraires, avec à bord un simple compas et un sextant, il affronte durant quatre-vingt-cinq jours la mousson, avant d’échouer aux îles Chagos. Accueilli à l’île Maurice, il met trois ans à reconstruire un bateau et reprend la mer avec Marie-Thérèse II, vers l’Afrique du Sud et les Antilles. / © Editions Arthaud
À 27 ans, Bernard Moitessier part en solitaire à bord de Marie-Thérèse, une jonque avec laquelle il fera naufrage. Dans des conditions propres à effrayer les plus téméraires, avec à bord un simple compas et un sextant, il affronte durant quatre-vingt-cinq jours la mousson, avant d’échouer aux îles Chagos. Accueilli à l’île Maurice, il met trois ans à reconstruire un bateau et reprend la mer avec Marie-Thérèse II, vers l’Afrique du Sud et les Antilles. / © Editions Arthaud
Bernard Moitessier baptise son ketch en acier Joshua en hommage à Joshua Slocum, navigateur canadien, auteur du premier tour du monde à la voile en solitaire.
Aventures et voyages se succèdent mais en1982 Joshua, est happé par un cyclone. Bernard Moitessier fait alors don de son voilier à deux jeunes américains qui le remettent en état. En 1989, le rédacteur en chef de Voiles et Voiliers, contacte Patrick Schnepp, alors directeur du Musée Maritime de la Rochelle, et lui apprend que Joshua a été retrouvé aux USA. Il lui suggère de ramener ce ketch mythique à La Rochelle. Le 14 septembre 1990, Joshua embarque sur un cargo à Seattle et fait une entrée triomphale au Grand Pavois de La Rochelle avec Bernard Moitessier à la barre.
Le sauveteur de Joshua
Depuis le voilier appartient au Musée Maritime de La Rochelle. Les amateurs de grand large peuvent embarquer à bord du mythique ketch de Bernard Moitessier, le temps d'une journée ou d'une croisière.
Il suffit de contacter les Amis du Musée Maritime de La Rochelle.

Joshua dans les rassemblements de voiliers 

La semaine dernière Joshua a participé à la 10e édition de la Semaine du Golfe qui se déroulait dans le Morbihan. Un rendez-vous de la voile traditionnelle dans lequel le ketch de Bernard Moitessier n'est pas passé inaperçu.
Plus de 150 jours par an, les équipages sillonnent la façade Atlantique. C'était le voeu de Bernard Moitessier.
Regardez ce reportage de Yann Salaün, Olivier Riou et Maud Coudrin.
Intervenants : Patrice Pelloin, Chef de bord de Joshua; Bernard Moitessier, Circumnavigateur; Joël Le Laic, Bénévole de l'Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle; Antoine, Plaisancier.
Joshua, le voilier de Bernard Moitessier








 

Sur le même sujet

La brûlante question de la gestion des déchets

Les + Lus