La Rochelle : la statue de Toussaint Louverture qui crée la polémique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Hinckel .

La Statue de Toussaint Louverture réalisée par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow vient d'arriver à La Rochelle. Elle est érigée dans la cour carrée du Musée du Nouveau Monde, un hôtel particulier d'armateur rochelais du 18ème siècle.

La statue haute de 2m80 représente Toussaint Louverture en pied et le regard penché sur un parchemin. Elle sera donc visible dans la cour du Musée du Nouveau Monde, un lieu dédié aux relations entretenues par La Rochelle avec les Amériques depuis le XVIème siècle. Le passé négrier de la ville et l'abolition de l'esclavage y est évoqué et tout particulièrement St Domingue où les planteurs rochelais possédaient de nombreuses plantations.



Polémique sur le lieu d'implantation

La ville de La Rochelle souligne le côté symbolique que revêt l'installation de la statue du héros de la lutte pour l'abolition de l'esclavage et de l'indépendance de St Domingue dans la demeure d'un ancien planteur et armateur rochelais qui a fondé sa richesse sur le travail des esclaves. Elle indique également que l'oeuvre réalisée en bronze patiné est fragile face à la corrosion venue de la mer.

Mais l'association Mémoria dédiée à la mémoire de la traite des Noirs et de l’esclavage à La Rochelle conteste ce choix. Elle aurait souhaité un lieu plus visible de tous et non pas la cour intérieur d'un musée  pour exposer cette statue. Memoria a lancé une pétition sur internet demandant l'installation de "la statue de Toussaint Louverture dans un espace facilement accessible, moins clivant qu'un enfermement dans la cour d'un hôtel particulier d'armateur du 18e. Pour une mise en lumière sans équivoque d'un symbole de l'abolition de l'esclavage."

La statue, confectionnée au Sénégal, sera inaugurée le 20 mai prochain en présence d'Ousmane Sow à La Rochelle.

Le reportage à La Rochelle de Didier Gomez, Thomas Chapuzot et Maud Coudrin :

durée de la vidéo: 01 min 50
Reportage de Didier Gomez, Thomas Chapuzot et Maud Coudrin








Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité