La marque de surf rochelaise Soöruz innove avec une combinaison de surf en produits naturels

Créé il y a 20 ans, la marque de surf rochelaise Soöruz innove avec une combinaison de surf à base de matériaux naturels 100 % eco-responsables. Cette combinaison en bioprène sera commercialisée en mars prochain. 
 

© FTV
Le néoprène est un caoutchouc synthétique, sa fabrication nécessite des matériaux toxiques et émet du CO2 dans l’atmosphère. A La Rochelle, la marque de surf Soöruz a mis au point une combinaison de surf en bioprène, ce matériau est issu de produits naturels. Il est composé de caoutchouc naturel, de canne à sucre, d'huile végétale et de poudre de coquilles d'huîtres. 

On a une vraie valeur ajoutée, l'innovation, c'est important, on préfère travailler là dessus que sur la couleur du tee-shirt,
- Yann Dalibot, co-dirigeant et co-créateur Soöruz

Avec près de 23 millions de surfeurs dans le monde, les innovations dans cette discipline sont forcément remarquées par les médias spécialisés dans la protection des océans.

Les médias parlent souvent des problèmes de réchauffement climatique et nous, on avait envie de montrer qu'il y a aussi des solutions, pour nous c'est primordial de partager les solutions qui existent,
- Malory Morin, Présidente association Blutopia

Soöruz récupère près de 40.000 combinaisons usagées par an. Elles sont broyées, transformées, en tapis de yoga par exemple. 
"Si on prend l'exemple de nos casques qui permettent d'aller dans l'eau. Cet été, en enlevant l'emballage plastique et en mettant les casques, simplement dans leurs sacs de transport, on économise 500 kilos de plastique" explique Mattieu Barat, co-dirigeant et co-créateur Soöruz.

Les deux créateurs de Soöruz, des anciens du pôle France voile ont créé leur propre label, Océan Protect est un atout supplémentaire pour la marque rochelaise.

Ce label permet aux consommateurs d'identifier les produits qui répondent à des critères drastiques sur l'éco-responsabilité et l'éco-concept. Cela concerne les matières mais aussi les déchets et le recyclage.
- Mattieu Barat, co-dirigeant et co-créateur Soöruz

Soöruz affiche une croissance de près de 20%.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie environnement