La pointe de Gatseau sur l'île d'Oléron, la plage où l'érosion est la plus forte en Europe

En France, plus de 1.700 kilomètres de côtes sont impactés par l'érosion marine. Le phénomène est particulièrement marqué sur la pointe sud de l'île d'Oléron. L'érosion n'est pas liée au réchauffement climatique mais elle pourrait être aggravée par l'élévation du niveau de la mer.
 

Sur la pointe sud de l'île d'Oléron, l'érosion est de 10 à 11 mètres par an en moyenne.
Sur la pointe sud de l'île d'Oléron, l'érosion est de 10 à 11 mètres par an en moyenne. © Xavier Léoty, MaxPPP
La pointe sud de l'île d'Oléron subit les assauts de la mer au point de faire disparaître petit à petit son littoral.
La plage de Gatseau sur l'île d'Oléron : la dune est grignotée d'une dizaine de mètres chaque année.
La plage de Gatseau sur l'île d'Oléron : la dune est grignotée d'une dizaine de mètres chaque année. © FTV

L'océan grignote de 10 à 11 mètres de dune en moyenne chaque année. La plage de Gatsau située sur la commune de Saint-Trojan-Les-Bains est désormais réputée pour enregistrer la plus forte érosion d’Europe. L'embouchure de la Seudre amplifie ce phénomène au point que des records impressionnants ont été enregistrés lors de l'hiver 2014, avec une érosion de 50 mètres.
L'île d'Oléron
L'île d'Oléron © AFP
Marc Millet et Cédric Cottaz ont rencontré l'un des experts du trait de côte.

Eric Chaumillon est chercheur et professeur en géologie marine à La Rochelle Université-CNRS, responsable de l’Observatoire du Littoral et de l’Environnement.

Pourquoi l'érosion de la côte de l'île d'Oléron est-elle inéluctable ?

Une érosion de plus en plus forte

Pourquoi l'érosion est-elle aussi forte au sud de l'île d'Oléron ?Peut-on maîtriser ce phénomène ? 

L'érosion sera impactée par l'élévation du niveau des mers

Cette érosion est-elle liée au changement climatique ?

Des recherches menées par l'Université de La Rochelle et le CNRS

Le suivi du trait de côte au Sud de l’île d’Oléron est réalisé dans le cadre de la Chaire d’Excellence régionale EVEX (EVènements EXtrêmes et érosion du trait de côte) dirigée par Xavier Bertin et à partir de mesures réalisées par le Département de la Charente-Maritime en convention avec la Communauté de Commune de l’île d’Oléron et l’Université de La Rochelle et exploitées scientifiquement par Eric Chaumillon. 

Pour voir ou revoir le reportage de Marc Millet, Cédric Cottaz. 

Ile d'Oléron : où l'érosion est la plus forte en Europe




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société littoral aménagement du territoire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter