Risquant la prison en Tunisie à cause de leur homosexualité, ils fuient à La Rochelle

Illustration / © Julien Mattia / Le Pictorium/MAXPPP
Illustration / © Julien Mattia / Le Pictorium/MAXPPP

Deux couples homosexuels, l'un franco-tunisien, l'autre franco-mauritien, ont dû fuir la Tunisie, où ils risquaient la prison à cause de leur orientation sexuelle. Laissant tout derrière eux, ils se sont réfugiés à La Rochelle, d'où sont originaires deux d'entre eux. 

Par RD

Christophe et Thierry sont en exil. Pour éviter la prison en Tunisie, ils ont dû rentrer précipitamment à La Rochelle, d’où ils sont originaires, avec leur compagnon respectif. Car à Carthage, où ils vivaient depuis plusieurs années, l’homosexualité est un crime.

C’est le consulat français, en urgence, qui a prévenu les deux couples qu’ils risquaient d’être arrêtés sous peu.

"On a été obligés de s’organiser, on n’a pas compris ce qui nous arrivait, on a eu très peur, raconte Christophe. On est allés dormir chez des amis, on a fait une espèce de déménagement de fortune."

De retour en France, les quatre hommes n’ont plus que quelques photos sur un téléphone et quelques effets personnels. Tout le reste, ils ont dû le laisser derrière eux, notamment l’hôtel qu’ils tenaient ensemble.

Christophe et Thierry doivent maintenant régulariser la situation de leur partenaire respectif, l'un tunisien, l'autre mauricien, pour leur permettre de trouver un emploi au plus vite. Mais malgré leurs démarches, les deux couples binationaux estiment que leur situation est insuffisamment prise en compte par les autorités.

En Tunisie, où le Code pénal punit l’homosexualité de trois ans de prison, plus de 60 personnes auraient été arrêtées en 2017.

Le reportage de Pierre Lahaye et Didier Gomez :
La Rochelle : homosexuels, ils ont été contraints de fuir la Tunisie


Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus