La Rochelle : un calendrier dénudé pour casser le tabou du cancer de la prostate

Ils sont une vingtaine à avoir accepté ce défi, pour la bonne cause / © Sabrina Belly
Ils sont une vingtaine à avoir accepté ce défi, pour la bonne cause / © Sabrina Belly

Tous souhaitent sensibiliser un maximum d'hommes à l'importance du dépistage contre le cancer de la prostate, c'est le 3ème cancer le plus mortel en France avec plus de 8200 décès en 2017. D'où l'initiative, percutante, de ce commerçant de La Rochelle.

Par Marie-Ange Cristofari

Ces hommes de 30 à 72 ans posent pour une séance photo, dans leur plus simple appareil. Des clichés remarquables réalisés pour frapper les esprits...

Rénald Barbot, commerçant, n'est pas peu fier d'avoir participé à ce shooting, à la mi-octobre. Comme ses collègues d'un jour, il voulait sensibiliser le public, au dépistage d'une maladie qui fait des ravages… le cancer de la prostate.

Moi j'ai été touché au niveau familial par la maladie, le cancer. Pour moi, c'était primordial de donner de ma personne. Vous noterez qu'il n'y a pas de sourires sur ces photos, on ne peut pas sourire face au cancer.
Rénald Barbot, commerçant

22 décès par jour

En 2017, ce cancer a été le 3ème cancer le plus meurtrier en France, avec 8207 décès, soit un peu plus de 22 décès par jour.
L'idée de cette action vient de ce Rochelais. Près d'une trentaine d'hommes a répondu à son appel lancé sur les réseaux sociaux. Âgés de 30 à 72 ans, ayant parfois été victimes de cette maladie, ils étaient 18 à répondre « présent » le jour du rendez-vous.

Le cancer de la prostate reste un sujet très tabou parce qu'elle touche directement la virilité de l'homme. L'homme lui-même a beaucoup de mal à en parler. Moi-même à 44 ans, je peux être aussi touché, j'ai eu des proches touchés dans ma famille, c'est pour ça que je me suis dit, il faut qu'on en parle, il faut qu'on impacte. Je ne voulais surtout pas choquer.
Hugo Guérin, commerçant à La Rochelle

Une femme a été sollicitée pour prendre ces photos. Sabrina Belly a mis, dans cette réalisation, toute sa sensibilité.

J'ai dit oui tout de suite, même si c'est éloigné de mon univers artistique. Pour moi, c'était aussi un défi de proposer mes services pour cette belle cause.
Sabrina Belly, photographe

Depuis leur publication, ces clichés tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Ce qui devait être une initiative locale est devenu un petit évènement. Une belle démarche, pour inviter le maximum d'hommes à se faire dépister.

Voir les coulisses de ces prises de vues

La Rochelle : un calendrier dénudé pour casser le tabou du cancer de la prostate
Une vingtaine de Rochelais se sont dénudés pour briser le tabou du cancer de la prostate Un reportage de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Maylis Gimenez - France 3 Poitou-Charentes

Sur le même sujet

Les + Lus