• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Rochelle : mobilisation dans certains lycées pour soutenir les animateurs culturels

Manifestation des agents devant l'Hôtel de Région à Bordeaux pour l'harmonisation de leurs droits sociaux. / © Nathalie Combès, francetv,
Manifestation des agents devant l'Hôtel de Région à Bordeaux pour l'harmonisation de leurs droits sociaux. / © Nathalie Combès, francetv,

A La Rochelle, des lycéens et des enseignants de certains établissements se mobilisent pour soutenir les animateurs culturels dont certains postes sont menacés par la région Nouvelle-Aquitaine.

Par Valérie Prétot

A La Rochelle des lycéens et des enseignants de certains lycées se mobilisent pour soutenir les animateurs culturels. En 2006 la région Poitou-Charentes avait créé 88 postes d'animateurs culturels dans les établissements scolaires.
Leur rôle est désormais remis en cause par la région Nouvelle-Aquitaine. Une pétition a été lancée fin novembre pour soutenir les postes d'animateurs menacés.
Aujourd'hui plusieurs dizaines d'enseignants du lycée Vieljeux à La Rochelle ont fait grève par solidarité avec les animateurs. 

La région Nouvelle-Aquitaine envisage de réduire les effectifs à 60 animateurs dont le rôle pourrait être élargi. La nouvelle région souhaite aussi que ces animateurs interviennent sur l'ensemble du territoire.

Regardez ce reportage de Nathalie Combès, Sébastien Hondelatte et Olivier Pallas.

Manifestation de soutien animateurs culturels
Intervenants : Bénédicte Moulin, enseignante lycée Doriole La Rochelle/Betty Cordier, enseignante lycée Doriole;






Un rassemblement a également eu lieu en début d'après-midi devant le lycée professionnel Doriole à La Rochelle.

Ce matin à Poitiers, Limoges et Bordeaux  un  mouvement de grève a été lancé à l’appel de plusieurs syndicats . Les agents étaient appelés à se rassembler et à manifester à l’hôtel de Région de Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux alors que l'assemblée régionale doit statuer ce lundi sur l'harmonisation des droits sociaux des 8 500 agents de la Région.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus