Rugby : Le Stade Rochelais sauvé par son public !

Vendredi 19 juin, les dirigeants du Stade Rochelais se sont exprimés pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire à l’occasion d’une conférence de presse. L’occasion de remercier les supporters de leur soutien sans faille et de présenter cinq nouvelles recrues.

Les supporters rochelais sont plus que jamais engagés derrière leur club, le stade Rochelais.
Les supporters rochelais sont plus que jamais engagés derrière leur club, le stade Rochelais. © Denis Trasfi/ MaxPPP

Les supporters du Stade Rochelais ont la réputation d’être l’un des plus fidèles publics de France. Mais depuis le 1er mars et l’arrêt du Top 14, ils sont privés du spectacle de l’ovalie à Marcel Deflandre. De son côté, leur club n’avait plus de rentrée financière. Les supporters ont alors montré que leur réputation n’est pas galvaudée. Pour les dirigeants, ce sont eux qui ont sauvé le club.

90 % des abonnés n’ont pas demandé un remboursement du spectacle des matchs alors qu’il restait cinq matchs à domicile. Les partenaires, au même niveau à 90 %, ont aussi maintenu leur soutien financier

Vincent Merling, président du Stade Rochelais

Cette aide a été indispensable à la survie du Stade Rochelais. L’impact économique du Covid-19 est considérable. Le club a perdu 7 millions d’euros cette saison.

"La saison qui démarre est forcément inquiétante. Les perspectives de la DNACG (la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion, arbitre financier du rugby français) étaient de moins 30 % sur les partenariats et moins 20 % sur la billetterie. Nos projections sont moins pessimistes puisque nous tablons sur une baisse de 15 % de nos revenus. Avant le Covid-19, on partait sur un budget de 30 millions. A priori, nous devrions être aux environs des 25 millions d’euros", explique Pierre Venayre, directeur général du Stade Rochelais.

Le regard déjà tourné vers l'avenir

En dehors du bilan de la crise sanitaire, la conférence de presse était aussi l’occasion de se tourner vers l’avenir. Les dirigeants en ont profité pour présenter cinq nouvelles recrues dont quatre internationaux.
Le deuxième ligne australien Will Skelton arrive en provenance des Saracens.
Deux sud-africains renforceront le poste des ailiers rochelais : Dillyn Leids et Raymond Rhuleuh.
Enfin l’arrière Brice Dulin (Racing 92) et le demi de mêlée Jules Le Bail, formé chez les Maritimes, rejoignent les Jaune et Noir.

"Nous avons réduit le nombre de contrats pro de 40 à 33. C’était une volonté initiale de faire de la place aux jeunes mais c’est aussi dû à la conjoncture économique", indique Pierre Venayer.

Les Maritimes ne retrouveront la compétition que le 4 septembre, date de reprise du Top 14. Avant cela, deux matches amicaux contre Toulouse et Agen ont d’ores et déjà été fixés en août.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport top 14 stade rochelais
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter