replay

RUGBY Top 14. Le Stade Rochelais au pied du mur avant sa rencontre face au Stade Toulousain

Une saison en dents de scie, une infirmerie trop garnie, le Stade Rochelais n’a plus que deux journées de championnat en Top14 pour consolider sa place dans les six, un classement, synonyme de qualification pour les phases finales. Face à eux, un mur, de briques... roses, celles de Toulouse. Le Stade Toulousain auréolé d’une étoile de plus, depuis sa victoire le week-end dernier en coupe d’Europe.

À deux reprises, en 2022 et 2023, les joueurs du Stade Rochelais avaient eu du mal à se concentrer à nouveau sur le championnat après leur titre de champion d’Europe. Cette saison, la fête s’est déroulée le week-end dernier place du Capitole, la tête et les jambes devraient être un peu plus lourdes cette fois-ci pour les Rouges et Noirs.  

Les statistiques favorables à Toulouse 

À deux journées de la fin du championnat, le Stade Toulousain possède 14 points d’avance sur les Maritimes et La Rochelle n’a gagné qu’une seule fois à Ernest Wallon, c’était en 2017. Toulouse, meilleure attaque du championnat, défiera le Stade Rochelais, la meilleure défense de Top 14. Les deux poids lourds du rugby français n’ont pas géré l’après Mondial de la même façon. Si les Ramos, Ntamack et Dupont sont au sommet de leur art, Alldritt, Hastoy et Danty peinent à retrouver leur meilleur niveau. 

“Pas d’équipe B à Toulouse” 

Premier de la saison régulière, Toulouse est déjà qualifiée pour les demi-finales de Top14 qui se dérouleront le week-end du 21 et 22 juin à Bordeaux, les Haut-garonnais devraient logiquement faire tourner leur effectif. Ntamack au repos, Dupont avec l’équipe de France à 7, Ramos en numéro 10, une réorganisation n’affaiblit pas le groupe selon Gurtrö Steenkamp, entraineur de la mêlée “ Il faut arrêter de dire que c’est l’équipe B, à Toulouse, il n’y a pas d’équipe B. Tous les joueurs sont très forts et complémentaires.” De leur côté, les Jaunes et Noirs devraient pouvoir compter sur le retour de joueurs cadres comme Dulin et Bourgarit. Le talonneur rochelais remis de sa blessure à l’épaule gauche est l’un des meneurs de cette équipe. “Le retour de Pierre est très important à ce stade-là de la compétition. En plus de ses qualités sportives, il tient un rôle prépondérant. Il soulage énormément Grégory Alldritt dans son rôle de capitaine” nous explique Gurtrö Steenkamp. 

“Aucun calcul à faire” 

Gagner les deux derniers matchs. Alors que les observateurs s’interrogent sur un retour du Stade Rochelais, les joueurs et le staff travaillent et sont optimistes contre vents et marées. “ Il n’y a plus de calcul à faire. Pour nous, les choses sont simples, il faut gagner tous les matchs à venir. Avec deux victoires, lors des deux dernières journées, on peut encore jouer notre barrage à domicile. C’est ça l’objectif à court terme” nous confie Oscar Jégou, troisième ligne rochelais. 

À La Rochelle, on le sait, c’est dans la tempête que l’on reconnaît les grands capitaines. 

Rugby Magazine en Nouvelle-Aquitaine, tous les samedis 12:30 

À retrouver aussi, la saison réussie du SAXV en Pro D2 et la montée du club de Vergt en Fédérale 2. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité