Une femme tuée par arme à feu à son domicile de Surgères, son mari est placé en garde à vue

Mardi 27 février, une femme de 59 ans a été retrouvée morte, tuée par balles, à son domicile, dans la commune de Surgères, en Charente-Maritime. Son mari, en garde à vue ce jeudi, affirme que le tir était accidentel.

Une femme a été tuée par arme à feu, mardi après-midi, à son domicile de Surgères, en Charente-Maritime. Elle était âgée de 59 ans.

Selon nos informations, son mari, adepte du tir sportif et âgé de 76 ans, était présent au moment des faits. Il aurait déclaré aux enquêteurs qu'il était en train de nettoyer son arme lorsque le coup est parti. D'après le parquet de La Rochelle, il s'agit d'une arme de type fusil d'assaut MP15.

Aucun conflit conjugal ne ressort pour l'instant de l'enquête.

Parquet de La Rochelle

Le procureur de la République de La Rochelle indique s'être rendu au domicile du couple mardi en fin d'après-midi, avec le légiste, les enquêteurs et des techniciens en identification criminelle. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Rochefort et à la communauté de brigades de gendarmerie de Surgères.

"Les investigations en cours visent à déterminer si l'origine du tir est accidentelle ou volontaire", précise le parquet, en ajoutant "qu'aucun conflit conjugal ne ressort pour l'instant de l'enquête."

L'homme, placé en garde à vue, mercredi après-midi, était toujours entendu ce jeudi après-midi.

Plus d'informations à venir.